Boostez votre vie avec nos tips Carrière, Business, Lifestyle !

illustration

Newsletter
Boostez votre vie avec nos tips Carrière, Business, Lifestyle !

S’exprimer en public : 5 leaders décryptées

Elles sont actrice, entrepreneure, femme politique, animatrice ou First lady. Toutes ont un dénominateur commun : leurs prises de parole teintées d’empowerment ont fait le tour du monde. Nous vous proposons de décrypter les interventions de ces cinq leaders et de vous en inspirer avec l’aide de Catherine Oberlé, auteure de Domptez vos peurs et libérez votre féminin (Leducs, sortie le 16 octobre).

Emma Watson, la sobriété

En 2014, Emma Watson livre un discours très engagé devant les Nations Unies pour lancer la campagne He for She. Sobrement vêtue, l’actrice se tient très droite. Son langage verbal est réduit au strict minimum, et elle sourit peu. « Ce côté très immobile et minimaliste fait que l’on s’attache davantage au fond de son discours », analyse Catherine Oberlé. Durant sa prise de parole, Emma Watson dévoile une partie de son histoire pour expliquer son engagement en faveur de l’égalité homme-femme. En somme, elle utilise le personnel pour toucher l’universel. « Son jeune âge et sa voix un peu fragile lui confèrent un côté attachant, et l’on sent que son intervention et son engagement sont sincères », ajoute la spécialiste.

Que retenir de son discours ? Emma Watson a beau être une actrice internationale, « elle pourrait être une jeune femme lambda qui prend la parole pour défendre la cause des femmes », affirme la spécialiste. L’actrice est sortie de sa zone de confort et a dompté ses peurs pour parler devant un parterre de politiques. « Comme elle, nous devons oser dépasser nos limites pour découvrir notre potentiel. La peur n’est pas un ennemi. Pour ma part, j’ai toujours le trac avant de prendre la parole pour une conférence ou un atelier, mais je n’hésite pas à le dire à mon auditoire, ce qui me rend plus humaine. Et puis je me dis qu’avoir le trac, c’est tout simplement se sentir en vie », ajoute l’experte.

Michelle Obama, la puissance au féminin

Il est bien difficile de choisir UN discours de Michelle Obama tant les interventions de la Première dame la plus aimée de l’histoire ont toujours été une réussite. « Pour moi, Michelle Obama est la puissance féminine incarnée. Elle présente un bel équilibre du féminin et du masculin. Quand nous la regardons, nous l’admirons non seulement pour la femme qu’elle est, mais aussi pour le couple qu’elle forme avec Barack Obama », analyse Catherine Oberlé. A la différence d’Emma Watson, Michelle Obama utilise beaucoup de gestes, de mimiques, de sourires. On la sent extrêmement ancrée, elle est une « force tranquille » qui assume qui elle est. Le ton de sa voix est posé, affirmé. Ses tenues sont colorées. L’ex First lady semble très accessible, fun et enjouée, nous donnant à toutes envie de la rencontrer.

 Que retenir de son discours ? « Que nous devons chacune prendre notre place en tant que femme, et dans le couple. Michelle Obama semble avoir trouvé le juste dosage », estime la spécialiste. L’ex First lady n’est pas dans la revendication, elle « est », tout simplement. En d’autres termes, ne vous excusez pas d’être vous. Comme Michelle Obama, assumez qui vous êtes. Pour cela, développez peu à peu votre confiance en vous pour parvenir à déployer la même assurance que nous envions toutes à Michelle Obama !

Simone Veil, le charisme

 Simone Veil incarne l’Histoire. C’était une femme belle, intelligente, digne. Efficace et féminine. Sensible mais sans sensiblerie. Dans son fameux discours pour l’avortement, Simone Weil ponctue, joue sur les silences. Elle ne débite pas. Elle est attentive à ce que les gens écoutent et reçoivent son message. Elle est extrêmement présente. « Elle a aussi une forme de permanence très rassurante pour son auditoire. C’est une personne qui inspire le respect. En un mot, elle a du charisme et n’a pas besoin d’en faire des « caisses », souligne Catherine Oberlé.

Que retenir de son discours ? Simone Veil a l’intelligence de reconnaître les codes de son auditoire. C’est de cette manière qu’elle arrive à faire passer son message. Si elle possède naturellement du charisme, sachez que ce dernier se développe. « Pour moi, le charisme passe déjà par l’amour de soi et des autres. Les gens charismatiques rayonnent car ils sont bien avec eux même. Ils partagent leur énergie et leur lumière. Ils sont transcendés par un message qui les dépasse », estime l’experte.

Oprah Winfrey, la meneuse 

Oprah Winfrey est un symbole de réussite à l’américaine. Son énergie exceptionnelle est capable de galvaniser les foules. Issue d’une famille pauvre, abusée sexuellement, elle a fait un long chemin personnel pour devenir une femme de pouvoir, riche et influente. Bref, des qualificatifs d’ordinaire réservés aux hommes. Son discours aux Golden Globes en 2018 est sans conteste l’une des ses interventions les plus marquantes. « Dans cette vidéo, Oprah Winfrey dévoile son côté très engagé et militant. C’est une leadeuse née, une showgirl et l’on ne sent pas de vulnérabilité comme chez Emma Watson. Le discours d’Oprah a un côté plus « dramatique ». Mais elles réussissent toutes les deux car elles sont alignées avec ce qu’elles sont », explique Catherine Oberlé.

Que retenir de son discours ? « Au début de sa vidéo, Oprah insiste sur l’importance de célébrer. C’est un thème qui m’est cher. Je pense que l’on doit être dans cette énergie de célébration de la vie. Lorsque l’on sourit, on rayonne, et l’on attire tout le monde à soi. Faire quelque chose de beau de sa vie, c’est bien la définition de la réussite selon moi », décrit Catherine Oberlé.

Arianna Huffington, l’humour

S’il y a bien une personne qui brise les codes, c’est elle ! « Dans ce TEDx consacré au sommeil, thème plutôt décalé, Arianna Huffington arrive dans une tenue classique. Sa manière un peu maladroite d’habiter son corps a quelque chose de vulnérable. Et en même temps elle dégage une vraie force. Mais surtout, l’effet de surprise est immense car l’on ne s’attend pas à un tel humour. On assiste presque à un one woman show. Les gens rient du début à la fin », note Catherine Oberlé. Son corps est très penché en avant, vers le public. Arianna Huffington ne donne pas une conférence, elle parle à son audience. « Elle ne se prend pas au sérieux, elle est très accessible et en même temps on sent une grande intelligence », poursuit l’experte.

Que retenir de son discours ? La connexion avec l’audience, mais surtout, le très grand plaisir qu’Arianna Huffington semble éprouver sur scène. Elle s’amuse, et ça se voit ! Alors, avant de monter sur scène, pensez toujours que vous êtes là par choix. Ne subissez pas le moment, profitez-en, et votre auditoire sera capté.

@Paojdo

Crédit photo : Flickr

Osez prendre la parole

Bien parler, cela s’apprend

Public speaking : attention à vos gestes !

Ils nous font confiance