Boostez votre vie avec nos tips Carrière, Business, Lifestyle !

illustration

Newsletter
Boostez votre vie avec nos tips Carrière, Business, Lifestyle !

Power Dressing : quand vos vêtements boostent votre carrière

26.11.2018

Vous connaissez probablement le Personal Branding, mais que savez-vous du Power Dressing ? Pas grand-chose ? Alors voici tout ce que vous devez savoir sur ce concept de vestiaire stratégique grâce aux conseils de Tatiana Haen, experte en la matière.

Le Power Dressing c’est quoi ?

Tout droit débarqué des Etats-Unis, le concept de Power Dressing, s’il faisait au départ référence au style vestimentaire des femmes de pouvoir, désigne aujourd’hui plus largement l’art de s’habiller stratégiquement dans le milieu professionnel. Tatiana Haen, dirigeante du cabinet de conseil et de formation en communication IMIS pour qui le look est un outil comme un autre à mettre au service de sa carrière, a d’ailleurs dédié un livre au sujet : Le Power Dressing, pour trouver le look à la hauteur de son ambition. « En France on ne comprend pas les enjeux de l’image, alors que pour les anglo-saxons, savoir s’habiller est considéré comme un soft skill, une vraie compétence professionnelle au même titre que la communication ou un bon réseau. » explique-t-elle, « Cela permet aux femmes d’avoir le look du poste qu’elles veulent et pas seulement de celui qu’elles ont. »

Confident businesswoman sitting against gray background. Portrait of beautiful female executive with frizzy hair. Beautiful professional wearing formals.

Power Dressing et Personal Branding, même combat

Le Personal Branding ou l’art de marketer ses qualités, est très souvent associé à la performance sur les réseaux sociaux. Or, savoir habiller sa fonction est selon Tatiana Haen tout aussi essentiel à une promotion efficace de soi : « Je pense que l’importance de l’image doit être ré-évaluée aujourd’hui, il ne faut pas oublier que 55% de la communication repose sur le visuel ». Une importance qu’elle met d’ailleurs en parallèle avec un autre outil de Personal Branding, le CV ; « Lorsqu’on travaille un CV on soigne tout naturellement à la fois le fond et la forme et bien, de la même façon il est selon moi tout aussi essentiel d’aligner son image avec son message. »

Entretien d’embauche, demande de promotion : le Power Look pour convaincre 

À chaque power move son power look. Comme tout élément clé d’une stratégie, la tenue que vous choisirez devra être pensée de façon à promouvoir votre message, oubliez donc tout ce qui pourrait venir le brouiller. Exit donc les mélanges de couleurs détonants, les imprimés qui clashent et les accessoires qui aveuglent. Dans le cadre d’un entretien d’embauche, préférez miser sur des tons sobres, comme le bleu marine mais faites une croix illico sur le gris : « Le recruteur veut quelqu’un qui a confiance en lui, flexible et créatif, on doit pouvoir montrer tout ça avec une tenue.  Pour moi le problème du gris par exemple, c’est que c’est une couleur neutre qui ne fait pas de vague, alors que souvent les recruteurs attendent de vous de penser « out of the box », et avec du gris on n’y est pas du tout ! » précise Tatiana.

Pour vous démarquer, n’hésitez pas à simplement détourner les intemporels en optant par exemple pour une chemise blanche asymétrique ou une veste de tailleur nouée plutôt que boutonnée. Mieux encore, si c’est une augmentation que vous vous apprêtez à négocier, osez le rouge, une couleur agressive, certes, mais qui en impose. Le conseil de l’experte : « Choisissez des vêtements qui vous donnent du courage, des vêtements structurés, de belle facture, ils ne sont pas là que pour impressionner les autres mais aussi pour vous booster ! ».

Le noir, un faux ami

La légende voudrait que le noir aille à tout le monde et soit une valeur sûre, pourtant il pourrait bien vous trahir ; « Le noir, surtout porté près du visage, a tendance à durcir les traits et accentuer les signes de la fatigue, or, lorsqu’on est une femme ambitieuse, on ne peut pas se permettre d’arriver à une présentation en ayant l’air épuisé. » ajoute Tatiana. D’après l’experte, le noir est aussi trop autoritaire et donne une impression de fermeture et de rigidité, alors remisez-le illico au placard si vous avez prévu de négocier avec votre interlocuteur !

Et les hommes dans tout ça ?

Mais alors, le Power Dressing ne s’adresserait donc qu’aux femmes ? Oui et non. Si les hommes peuvent évidemment affiner leur dressing pour une image plus travaillée et élégante, on ne peut pas pour autant parler de Power Dressing puisque l’origine même du concept est d’emprunter des pièces fortes…au vestiaire masculin ! « Cela remonte à très loin, c’est ce qu’on fait les suffragettes et bien avant elles la Reine Boudicca qui s’habillait en guerrier ! » explique Tatiana, alors chères Girl Boss, n’hésitez plus et emboîtez donc le pas de nos prédécesseures !

Pour en savoir plus sur le livre et le travail de Tatiana Haen : imis-executive-coaching.fr

> Les 10 clés du Personal Branding

 

Ils nous font confiance