Boostez votre vie avec nos tips Carrière, Business, Lifestyle !

illustration

Newsletter
Boostez votre vie avec nos tips Carrière, Business, Lifestyle !

Les Africaines, premières créatrices d’entreprise au monde

18.04.2019

Havas Horizons et Women in Africa (première plateforme internationale de développement économique et d’accompagnement des femmes africaines leaders), se sont unis pour mener une étude dédiée à la perception de l’évolution de la place des femmes en Afrique et à l’émergence d’une nouvelle génération de leaders féminins. L’enquête a été menée auprès d’un panel de 100 dirigeants au fait des enjeux du continent.

L’égalité homme-femme : vers un mieux

Principalement interrogés sur l’égalité homme-femme dans le milieu du travail, 79% des répondants ont semblé plutôt optimistes, constatant une nette amélioration de l’accession des femmes à des postes à responsabilité, preuve que le leapfrog ne concerne pas seulement le domaine de l’économie mais bel et bien les sujets de société. Ainsi, 72% des répondants disent avoir constaté une évolution du côté de la parité homme-femme et 69% d’entre eux estiment même que l’émergence d’une toute nouvelle génération de leaders féminins pourrait s’accélérer dans les années à venir.

S’il est évident que l’égalité homme-femme reste encore un problème dans le monde entier et pose notamment en Afrique des problèmes de croissance économique, la situation tend réellement à s’améliorer grâce à la mise en place de mesures incitatives permettant aux femmes d’accéder à des postes qui n’étaient jusqu’alors réservés qu’aux hommes.

L’Afrique, continent de l’entrepreneuriat au féminin

Car en effet, d’après « Women in Africa », une étude menée par Roland Berger en 2018, les femmes africaines sont les premières créatrices d’entreprises au monde. Et cette nouvelle génération de femmes entrepreneures brille selon les participants à l’étude par leur dynamisme (78%), leurs compétences (74%) et leur créativité (65%).

Cette émergence de femmes entrepreneures et leaders reste cependant inégale selon les pays et régions du continent. L’Afrique de l’Ouest arrive en tête du classement (plébiscitée par 33% des interrogés), suivie par l’Afrique de l’Est (28%), l’Afrique Australe (22%), l’Afrique du Nord (11%) et enfin l’Afrique Centrale (5%).

Une question de génération (et de réseau)

Cette nouvelle génération qui entreprend doit son succès à trois facteurs majeurs d’après l’étude. Le premier ; la capacité à s’appuyer sur un réseau pour 73% des interrogés, vient ensuite la capacité de résilience des femmes pour également 73% des sondés, et enfin l’accès à la formation et l’éducation selon 70% des participants.

Tout n’est pas pour autant gagné, puisque les femmes africaines doivent toutefois faire face à de nombreux obstacles à leur évolution professionnelle : traditions culturelles, misogynie et des années de manque de confiance en elles restent un frein à leur ascension.

>Les femmes, moteurs de l’économie africaine

> Les pays nordiques offrent les meilleures conditions de travail aux femmes

> 1 homme sur 3 démissionnerait en cas d’inégalité salariale

Ils nous font confiance