Boostez votre vie avec nos tips Carrière, Business, Lifestyle !

illustration

Newsletter
Boostez votre vie avec nos tips Carrière, Business, Lifestyle !

Power dressing: comment transformer vos vêtements en boosters professionnels?

14.03.2017

Qui n’a jamais tergiversé pendant d’interminables minutes au sujet de la bonne tenue à adopter avant de se rendre à un entretien? Savez-vous que la petite robe noire passe-partout ou la classique chemise blanche indémodable ne vous assurent pas forcément un sans-faute vestimentaire? Décryptage des éléments à avoir en tête pour vous constituer un “power dressing” sur mesure.

“Pour bien s’habiller, l’observation de son propre corps est fondamentale.” Un conseil que Youmna Tarazi, experte en image de soi, prodigue aux entrepreneures et cadres qu’elle coache. “En clair, si vous êtes plutôt souple, optez pour des matières et tissus relâchés. Si votre corps est musclé, structuré, choisissez davantage des matières fermes, donnant l’impression de vous contenir.”

Les vêtements, vecteurs de confiance en soi

Des dirigeantes, employées, start-upeuses, Youmna Tarazi en reçoit toutes les semaines au sein de son cabinet, baptisé “Votre garde-robe, de la peau à l’âme.” “De nombreuses femmes avec qui j’échange pensent devoir s’habiller d’une certaine manière pour être professionnelles.” Une stratégie rarement payante selon cette experte. “Cela peut même se retourner contre elles: une tenue dans laquelle vous ne vous sentez pas à l’aise peut renforcer un sentiment d’imposture pré-existant car vous tentez, par le vêtement, de montrer ce que vous n’êtes pas.”

Pour Youmna Tarazi, exit donc les tendances, les diktats des magazines… L’important est, avant tout, de porter des vêtements qui catalysent votre confiance en vous.Ma meilleure recommandation est de porter des habits vous autorisant à être vous-même,” prône la coach,”quitte à passer à côté d’un poste.” La remarque peut paraître osée en ces temps de crise de l’emploi mais, “se forcer à se conformer à un dress code qui ne nous correspond pas revient à se déguiser et donc à être quelqu’un que vous n’êtes pas. Tôt ou tard, vous serez démasquée.”

Les do’s and don’ts du vestiaire professionnel

Comment dès lors éviter les faux pas alors que, selon un sondage OpinionWay, réalisé en juin 2015 auprès de quelque 1.013 Français, 28% des femmes seulement doivent se référer à un code vestimentaire particulier pour se rendre au travail, contre 41% de leurs homologues masculins? Si le champ des possibles peut paraître assez vaste, les experts de la mode s’accordent à dire que garde-robe et personnalité sont intrinsèquement liées. En cela, la manière de se vêtir influe sur la manière dont les autres nous perçoivent: si vous ne faites aucun effort sur vos tenues, vous serez facilement taxée de paresseuse.

Des goûts vestimentaires personnels à adapter par ailleurs à votre univers professionnel. Le dress code de la publicité acceptera plus volontiers votre tropisme pour les couleurs flashys que celui de la finance. Un aspect dont la plupart des salariés ont pleinement conscience: d’après OpinionWay, 58% des sondés veillent à ce que leur tenue n’entrave pas l’image de l’entreprise.

Songez également à votre place au sein de la société dans laquelle vous travaillez”, poursuit Youmna Tarazi. “Si vous être promue, gardez bien sûr le même style de vêtements. Mais, afin de marquer le fait que vous changez de niveau, optez pour des coupes, des pièces un peu plus travaillées, raffinées, un peu plus luxes.” Avec ce message à l’adresse de vos collaborateurs: “j’évolue dans la vie mais je n’ai pas changé.”

Du pouvoir de la couleur

Le power dressing serait ainsi le résultat d’un savant combo entre vos goûts personnels et votre capacité d’adaptation au monde professionnel, plus qu’une série de must-have destinés à s’empiler dans votre armoire. “Un certain nombre des femmes que je reçois sont persuadées que les basiques d’une garde-robe sont le T-shirt noir et blanc, le jean, la petite robe noire,” résume Youmna Tarazi. “Tout cela est très cliché: chacune se sent à l’aise dans des vêtements, des coupes, des matières différentes.” Autre erreur: celle de penser que le noir est passe-partout. “Il est loin d’aller à tout le monde, en plus de vieillir et de tirer les traits,” rappelle notre spécialiste.

Colorer votre garde-robe pourrait même, dans certains cas, donner une autre teinte à votre carrière. Une étude menée en 2015 auprès de quelque 2.000 salariés britanniques soulignait que 30% des personnes interrogées s’estimaient plus optimistes, créatifs et confiants en portant de la couleur…

@clairebauchart

Ils nous font confiance