Boostez votre vie avec nos tips Carrière, Business, Lifestyle !

illustration

Newsletter
Boostez votre vie avec nos tips Carrière, Business, Lifestyle !

La location de robes 2.0 ou comment refaire sa garde-robe

20.04.2016

A l’ère des Uber, Airbnb, Spotify et autre Netflix, à une époque où on loue sa musique, son mode de transport, ses films, ses divertissements, pourquoi pas sa garde-robe ? L’heure de la location de robes et autres vêtements a bel et bien sonné !

En avant pour la dématérialisation de notre dressing, et la possibilité d’un placard sans fond ni fin ! Question de budget, de place, d’antimatérialisme, d’écologie… La location de vêtement entre dans les mœurs. Robe de cocktail élégant, tenue pour le boulot, ensemble pour un vernissage chic, un happy hour entre collègues en after work, un pot de départ, un rendez-vous client, son mariage ou celui d’une amie… Bref, pour tout événement qui sort de l’ordinaire ou du moins qui sort de son style vestimentaire habituel, il y a la location !

Parmi les sites de location les plus connus de l’hexagone et d’ailleurs, on compte Chic by Choice, C’estmarobe, MyCoutureCorner, Les Cachotières, ElssCollection, Dream Dress Location, Vestiaire Chic, 1robepour1soir, Le temps d’un soir, ou encore Morelle Location. Comment s’y retrouver au milieu de tous ces choix ? Quelles sont les boutiques de location émergentes ou les sites spécialisés ?

Note globale aux loueuses novices :

Sur certains sites de locations vestimentaires, vous avez le choix de louer une robe d’occasion ou une robe neuve, en sachant que cette dernière vous reviendra plus chère à louer. Alors qu’en choisissant des modèles de collections passées, vous en aurez pour moins cher.

Dans l’idéal, il vaut mieux que les retouches soient admises, pour que le modèle vous aille comme un gant. Surtout pour une robe de mariée !

Certains sites peuvent opter pour une mise en vente à bas prix, utile si vraiment vous craquez pour la tenue !

Dans certains cas, le prestataire se charge du pressing. Dans d’autres, c’est à vos frais. Pensez également auxsurcoûts possibles d’expédition et d’assurance.

  • Louer une robe de jeune créateur

Paperdolls.fr a été imaginé par Candy Miller, une franco-britannique, pour faire découvrir à sa clientèle des designers de mode émergents ou qui ont pignon sur rue, de Betty Gabrielle à Lisa Pearl en passant par Virginie Mahé.
Dès 60 €/semaine. Boutique 5 rue Houdon, Paris 18e. paperdolls.fr

  • Louer un vêtement en mode collaboratif

Dressbooking est le premier dressing collaboratif pluriel, un projet tout frais puisque la campagne a été financée fin janvier 2016. Ce site de location entre particuliers de tenues de cérémonies se développe dans toute la France. L’avantage est sa pluralité puisqu’il est mixte, proposant des habits pour femme, homme et enfants.
dressbooking.com

  • Louer ou acheter à prix mini

Dresswing a été lancé en 2015 par Delphina, une jeune entrepreneuse passionnée de mode. Ce nouveau site de location/vente de vêtements entre particuliers met en relation les shoppeuses-addict et les adeptes de la loc’, grâce à un service de conciergerie qui gère tout pour vous.
Il vous restera à ouvrir le porte-monnaie, mais sans mal, avec un prix de location mini, à 10% du prix d’achat. A vous les plus beaux dressings parisiens !
dresswing.fr Principe similaire chez Wearmyluxury.com etHackaoui.

Louer en province

Problème, les locations de robes et accessoires ne se développent que dans la capitale. Faux ! Pour beaucoup oui, mais pas que. Ceci dit, on vous le concède, il faut habiter en milieu urbain. Par ailleurs, les provinciales se réjouiront des prix de location plus abordables qu’à Paris centre !

  • Louer à Toulouse

Le Vestibule est conçu pour éviter le gaspillage, faire réfléchir et consommer mieux. Cette sorte de « vêtithèque » est à voir comme une annexe de son dressing. Le showroom se veut comme un vrai lieu d’échange.
Showroom 49 rue du Taur. Abonnements dès 30 €/moislevestibule.fr. Dans le même genre, L’Habibliothèque.com pour emprunter sa robe comme un livre, mais à Paris.

  • Louer à Lyon

Let’s Dress, ce « loueur de robes » fondé fin 2014 dispose d’un showroom à Lyon, disponible sur rendez-vous. La location se fait sur 72h.
Showroom 47 rue de Sèze 69006. letsdress.fr

Louer à l’étranger

  • Aux Etats-Unis : louer via une appli

Rent The Runway a mis en place fin mars 2016 une appli, Unlimited. Ce programme permet un abonnement de 139 $ (livraison, nettoyage et assurance compris) pour recevoir 3 articles et les garder un mois, soit plus de souplesse. Une offre concentrée sur les vêtements casual– hauts, blazers, jupes… et plus seulement sur les classiques robes de bal.
renttherunway.com Sur le même mode aux Etats-Unis : Bag, Borrow Or Steal.

  • Au Canada : louer sans contrainte de temps

Une ex-avocate canadienne se ruinait en tailleurs et vestons. Elle créé Chic Marie en 2014 pour permettre aux professionnelles qui entrent sur le marché du travail d’avoir le look qu’il faut sans y passer le portefeuille. Le principe est souple : quand la cliente ne veut plus du produit, elle le renvoie mais peut le garder le temps qu’elle souhaite.
Comme à la bibliothèque, il y a un maximum de location, s’élevant à 9 produits par mois. Au milieu des 800 pièces en stock, un forfait « casual » à 55 $ – laines, tricot, t-shirts – est créé pour la vie de tous les jours.
chicmarie.com Le modèle compte se développer l’an prochain aux USA.

  • En Belgique : « louer une robe à une fille près de chez soi »

MeetMyCloset met en relation les filles de Belgique pour qu’elles s’échangent leurs plus jolies robes. Type de vêtement, taille, localité, (en option, la couleur and Co) et go !
La plupart des robes vont de 5 à 40 € pour 5 jours. meetmycloset.com

  • Louer sa robe de mariée

Dream Dress Location met à disposition des modèles pointus de robes de mariée dont des robes orientales et traditionnelles.
Nota Bene : Avant de sauter le pas, il est essentiel de désacraliser la tenue de mariage et d’admettre qu’on ne l’aura pas dans ses cartons pour la montrer à sa fille… Si la robe est éphémère, les souvenirs restent pour toujours.
Essayages à Argenteuil. dreamdresslocation.com

  • Louer une robe grande taille

Le service de location Rouge Dressing permet des emprunts de robes spécifiques, allant du 44 au 58. Que ce soient des robes de cérémonies, des robes tendances ou des robes habillées pour les cocktails, les modèles sont conçus pour mettre en valeur les rondeurs.
Dressing en Seine et Marne. location-robe.com

  • Louer une robe de maternité

Affaire à suivre avec J’habille mon bidon de Tale Me qui prévoit d’organiser des locations de vêtements de grossesse. Un projet en fabrication, lancé sur Ulule.ulule.com/jhabillemonbidon

Bon à savoir :

Sachez que mettre en location ses tenues et accessoires permet de générer de l’argent, et de faire en sorte que vos habits ne dorment pas au fond du placard.

Prête à sauter le pas de la location de vêtement ?

@LeaCaroBorie

Ils nous font confiance