Boostez votre vie avec nos tips Carrière, Business, Lifestyle !

illustration

Newsletter
Boostez votre vie avec nos tips Carrière, Business, Lifestyle !

Les femmes se sentent moins productives pendant leurs règles

01.07.2019

D’après une récente étude menée par des chercheurs aux Pays-Bas les menstruations seraient responsables sur une année de 9 jours de productivité perdus pour les femmes que ce soit au travail ou à l’école.

Les femmes se sentent moins productives pendant leurs règles

Pour mener à bien cette étude, les chercheurs ont interrogé 32 748 femmes âgées de 15 à 45 ans. Ils ont cherché à évaluer la perte de productivité directement liée aux symptômes des menstruations en englobant les jours d’absences et les périodes travaillées tout en souffrant. Ce sont pas moins de 81% des femmes participant à l’étude qui ont avoué se sentir moins productives pendant leurs règles : « Les femmes ont déclaré être moins productives qu’à leur habitude à cause de leur besoin de se rendre aux toilettes toutes les heures ou à cause de migraines les empêchant de se concentrer. » explique le docteur Theodoor Nieboer, coauteur de l’étude et gynécologue. En moyenne, les chercheurs ont calculé que les femmes s’absentaient de leur travail ou de leur école en moyenne 1,3 jours par an et déclareraient un manque de productivité équivalent à 8,9 jours par an.

Un sujet encore tabou

Sur la totalité des femmes ayant déjà demandé un jour de congé maladie à cause de leurs menstruations, seule 1 sur 5 a osé avouer la vraie raison à son employeur. « Bien que nous soyons au 21ème siècle, les discussions autour des symptômes des règles restent taboues. Il faut avoir une plus grande ouverture d’esprit sur le sujet et les entreprises doivent s’adapter à leurs employées. » note Theodoor Nieboer allant ainsi dans le sens des interrogées déclarant espérer avoir la possibilité d’aménager leurs horaires pendant leurs règles.

Des résultats à double tranchant

La crainte du docteur Nieber en dévoilant les résultats de son étude : que certains employeurs s’en servent pour discriminer encore plus. Ce dernier tient cependant à souligner que ce n’est pas le message que lui et ses collègues cherchaient à véhiculer. Selon lui, les symptômes des menstruations sont trop souvent pris à la légère notamment par les employeurs.

Dans certains pays cependant, des congés menstruels sont accordés aux femmes et c’est notamment le cas en Indonésie, au Japon, au Vietnam, en Corée du Sud ainsi qu’en Chine.

> Le cerveau des femmes, plus performant grâce aux menstruations ?

Ils nous font confiance