Boostez votre vie avec nos tips Carrière, Business, Lifestyle !

illustration

Newsletter
Boostez votre vie avec nos tips Carrière, Business, Lifestyle !

Les adolescentes prêtes à faire exploser le “clic de verre” ?

22.10.2018

La disparité homme-femme dans la tech, bientôt plus qu’un vilain souvenir ? C’est en tout cas l’espoir que nous donne une récente étude internationale menée par le site Booking.com auprès de femmes travaillant dans le secteur technologique et d’étudiantes ambitionnant ce type de carrière. Si ces dernières reconnaissent que de nombreux obstacles persistent, elles conservent une vision ultra positive de l’industrie en soulignant les possibilités de carrières stimulantes.

Un cruel manque d’exemples féminins dans la tech

Domaine innovant et créatif, la tech séduit de plus en plus de femmes pour qui trouver un poste dans ce secteur équivaudrait à décrocher le « travail de leurs rêves ». Mais si l’attractivité de ce domaine est grandissante, les répondantes à l’étude considèrent toujours que leur genre est un facteur pénalisant leur carrière. Pour 32% d’entre elles, être une femme est un problème durant le processus de recrutement et selon 52% d’entre elles la domination masculine du secteur en serait la cause. Les sondées les plus jeunes (lycéennes) considèrent d’ailleurs à 40% que le manque de modèles féminins et de femmes à des postes clés dans le milieu réduirait leurs opportunités de carrière. De façon plus générale, 3 femmes sur 4 dans le monde estiment avoir plus de mal que les hommes à évoluer dans certains secteurs.

Un secteur ultra attractif selon les femmes de la nouvelle génération

Et si la parité dans la tech arrivait avec la nouvelle génération ? Lycéennes et étudiantes interrogées ont une vision très positive du secteur et considèrent qu’elles pourraient y mener une carrière laissant libre court à leur créativité (40%). Car c’est avant tout un métier inspirant que la nouvelle génération convoite et pour 88% des lycéennes et 85% des étudiantes c’est dans la tech qu’elles pourraient bien le trouver. Également séduites par les opportunités de réussite et ce dès les premières années d’activité (à 29%), elles voient en ce domaine la possibilité d’une belle évolution de carrière (30%).

L’éducation pour changer les choses : l’Inde et la Chine comme modèles

L’éducation et l’apprentissage pourraient largement contribuer à une féminisation du secteur de la tech. L’Inde et la Chine en sont des exemples encourageants. Près de 4 femmes interrogées sur 5 ont reconnu que leur choix de carrière était influencé par les compétences acquises pendant leurs études (79%). En Inde et en Chine les femmes ont naturellement tendance à se tourner vers des organismes d’apprentissage comme Girls Who Code pour se perfectionner dans les métiers de la tech comme le codage, le web design ou la robotique. Toutes les initiatives visant à engager davantage les petites filles puis adolescentes dans les filière scientifiques commencent donc à porter leurs fruits. De quoi expliquer un taux de réussite féminins bien plus élevé dans les filières scientifiques et technologiques qu’en Occident.

Vous aimerez aussi

Sinead Bunting (Monster) ou l’art de recruter plus de femmes dans la tech

Ils nous font confiance