Boostez votre vie avec nos tips Carrière, Business, Lifestyle !

illustration

Newsletter
Boostez votre vie avec nos tips Carrière, Business, Lifestyle !

Développement durable : les 10 métiers les mieux payés

14.03.2019

Les métiers du développement durable ont la côte, pas de doute là-dessus, mais une étude du cabinet Birdeo nous révèle, en plus, que ce choix de carrière équivaudrait à gagner le gros lot. Quand certains postes pour débutants commencent à 35 000 € annuels, les salaires de talents plus expérimentés avoisineraient les 80 000€. Bien sûr, la rareté de ces profils fait tout naturellement monter les enchères. Mais alors, quels sont ces jobs en or ? Découvrez les 10 métiers les mieux payés et les plus recherchés.

Le greenwashing est sans conteste devenu un enjeu à la fois marketing et financier très fort pour les entreprises. Si une image éco-blanchie apporte un certain cachet, elle est aussi et surtout une opportunité pour prétendre à des crédits carbone. Et parce que se lancer dans une démarche de greenwashing signifie s’entourer de la fine fleur des métiers du développement durable, ces 10 professions valent de l’or !

1 Responsable des achats durables

Le responsable des achats durables doit pouvoir porter avec panache deux casquettes : celui d’acheteur, certes, mais aussi celui de spécialiste des règles RSE (responsabilité sociale de l’entreprise). Souvent ingénieur, il justifie trois à six années d’expérience et peut prétendre à un salaire annuel allant de 50 000 à 80 000€.

2 Responsable innovation

Tête pensante de la Recherche et Développement verte, le responsable innovation est lui aussi très souvent issu d’une école d’ingénieur. Son salaire est estimé aux alentours de 70 000€ par an.

3 Analyste ESG ou extra-financier

L’analyste ESG (environnement social et gouvernance) doit tout comme son collègue responsable des achats combiner deux compétences : financières et RSE.  Il peut compter lui aussi sur un salaire confortable de 50 000 à 80 000annuels.

 4 Responsable des relations investisseurs

Véritable pépite stratégique, le responsable des relations investisseurs doit à la fois s’imposer en financier de haut vol, en communicant et en RSE. Son salaire annuel peut dépasser les 70 000€.

5 Consultant RSE et développement durable

Il est la coqueluche des chasseurs de tête. Plutôt jeune diplômé, il a pour mission d’aider les entreprises à définir leur stratégie en développement durable. Son salaire de 35 000€ à 45 000€ a de quoi faire rêver tous les débutants !

6 Chargé de communication en développement durable

Se lancer dans la RSE ne se fait souvent pas à la façon des héros masqués, c’est pourquoi le poste de Chargé de communication en développement durable est un incontournable souvent ouvert aux plus jeunes. Ces deniers peuvent compter sur un salaire approchant les 40 000€.

7 Consultant en transformation

Tout comme le consultant RSE, le consultant en transformation a pour rôle d’aider ses clients à rendre leur process plus fluide. Même en tant que jeune diplômé, il peut prétendre à un salaire d’environ 40 000€ annuels.

8 Happiness officer

Profession tendance auprès de tout type d’entreprise, le Happiness officer, dont la spécialité est le bien-être social, a plus que jamais sa place auprès de ceux qui cherchent à injecter du « mieux » dans leurs démarches. Un Happiness officer gagne en moyenne 40 000€ par an.

9 Responsable de projet transition énergétique

Le responsable de projet transition énergétique a pour mission d’aider l’entreprise à consommer intelligemment, sans être trop énergivore. Il peut compter en début de carrière sur un salaire annuel de 35 000€.

10 Intrapreneur social

L’intrapreneur social est avant tout un chef de projet qui doit pouvoir développer lesdits projets en veillant à leur impact social et environnemental. Côté salaire, il sera défini en fonction de son expérience et de sa formation.

> Métiers de demain : des professions en manque de talents

> Les 15 métiers qui rendent les français heureux

Ils nous font confiance