Boostez votre vie avec nos tips Carrière, Business, Lifestyle !

illustration

Newsletter
Boostez votre vie avec nos tips Carrière, Business, Lifestyle !

Cultivez votre état d’esprit made in China

22.09.2017

Une rentrée scolaire, professionnelle, sportive ou culinaire est emplie de promesses. Le marathon de New-York en novembre, avoir un niveau C1 en thaï, débuter dans une banque d’affaires… autant d’objectifs professionnels ou personnels qui rythmeront l’année. Et pourtant, le début d’année, n’est-il pas l’occasion de s’autoriser aussi  à penser, agir et être d’une autre manière ? Formidable tremplin pour appréhender les prochains mois avec un autre regard. Cap sur la Chine !

J’ai été bousculée par la Chine. J’y ai appris beaucoup. Je me suis rendue à Shanghai, à Suzhou pendant plusieurs semaines au printemps dernier. Loin des représentations figées et normées, j’ai découvert ce qu’est la modernité et le mouvement. Ce ne sont pas des concepts abstraits mais bien des réalités tangibles qui se manifestent jour après jour.

Voici des pistes pour saisir l’état d’esprit de la Chine :

– Pourquoi la tradition n’est pas une mauvaise chose

Les créations ex-nihilo ? Très peu pour l’Empire du Milieu. Aussi, Philippe Branche, Manager dans les objets connectés à Shanghai loue « le respect de la tradition ». Les Chinois ont été façonnés par Confucius et la philosophie qu’il a prônée. Les 4000 ans d’Histoire ont laissé de grandes  traces. D’ailleurs, explique-t-il, « la langue chinoise est elle-même le reflet de son Histoire ». Une tradition qui permet de s’inscrire pleinement dans la société. Elle se manifeste par les liens tissés entre les générations.

=> Souvent décriée, à tort, la tradition, peut aussi conférer des repères et des appuis dans notre société.

Du pragmatisme avant toute chose

Oui, la Chine a ses principes qui font couler beaucoup d’encre en Occident. Et pourtant, son gouvernement a un atout qui lui sert sur la scène internationale : le pragmatisme. David Baverez, auteur de l’essai Paris-Pékin Express évoque ainsi la présence du réseau social professionnel Linkedin sur le sol chinois. Incongruité ? Pas nécessairement. Les dirigeants de l’entreprise américaine ont ainsi mise en avant la nécessité  de répondre à la demande «de « 7 millions de diplômés chinois par an qui ne trouvent pas de travail » souligne l’investisseur installé à Hong Kong lors du rendez-vous #DigitalTrends de La villa numeris.

=> il est parfois judicieux d’aller au-delà des principes lorsque le contexte l’exige

Miser sur le réseau

« Le guanxi » est le sésame pour appréhender l’univers du networking dans l’Empire du Milieu. Celui-ci ne se limite pas à la sphère professionnelle pour accroitre son marché ou trouver un nouveau job. Il rassemble le réseau personnel comme économique et professionnel. Le guanxi est le  levier pour obtenir « la confiance des parties prenantes » comme le souligne Philippe Branche.

=> Profitez de la rentrée pour réactualiser vos cartes de viste et activer votre réseau au sens large

Saisir les opportunités

Le Kaïros. Cette capacité à saisir pleinement l’instant présent. La Chine n’a pas laissé de côté ce concept de la mythologie grecque, bien au contraire. Aussi, Sébastien Badault, DG France d’Alibaba évoque leur capacité à « accepter l’inconnu ».

=> en dehors du cadre attendu, s’autoriser à saisir ce qui arrive.  D’ailleurs, Lao-Tseu n’a-t-il pas dit : « Mieux vaut allumer une bougie que de maudire les ténèbres » ?

Mathilde Aubinaud est PR Manager, fondatrice de La Saga des Audacieux, co-auteur du livre Ecriture Stratégique

 

 

 

 

Ils nous font confiance