Boostez votre vie avec nos tips Carrière, Business, Lifestyle !

illustration

Newsletter
Boostez votre vie avec nos tips Carrière, Business, Lifestyle !

Soazig Barthelemy avec Empow’Her, elle fait grandir des entrepreneures sociales

27.11.2018

Aider les entrepreneures sociales à développer une activité pérenne, telle est l’ambition de Empow’Her fondée par Soazig Barthélemy qui voit dans l’entrepreneuriat sociale une manière de répondre à quelques uns des enjeux sociétaux et environnementaux auxquels notre monde fait face. Rencontre

Comment est né Empow’her et quelles sont ses ambitions ? 

Empow’Her est né lors d’un voyage que j’ai entrepris avec des amis en 2012 pour aller à la rencontre de femmes entrepreneures dans le monde. Pendant 6 mois, nous avons rencontré et accompagné des femmes qui avaient créé leur propre entreprise au Sénégal, au Burkina Faso, au Cambodge ou encore au Pérou. Notre constat était identique dans ces 4 pays : l’entrepreneuriat représentait un potentiel incroyable pour l’autonomisation des femmes et le développement de communautés entières, mais toutes les barrières auxquelles elles étaient confrontées les empêchaient d’atteindre leurs objectifs et de réaliser leur potentiel. Cette expérience nous a permis de nous rendre compte qu’en apportant de la formation et des outils de gestion à ces femmes, l’entrepreneuriat pouvait devenir un vrai levier de développement pour elles.

Depuis nos débuts, nous avons beaucoup grandi et nous sommes intervenus dans une dizaine de pays à travers le monde pour accompagner chaque année plusieurs centaines de femmes entrepreneures, aux parcours aussi riches que divers. Pour donner quelques exemples, nous avons créé en France un programme (Women’Act) pour promouvoir et valoriser les femmes qui portent des projets à fort potentiel d’impact social et/ou environnemental tandis que notre équipe au Niger développe un programme pour accompagner les femmes rurales dans l’agroécologie et que celle de Côte d’Ivoire propose des parcours de formation de 3 mois pour aider les femmes Ivoiriennes à passer les étapes de la création d’entreprise.

À ce jour, nous avons accompagné plus de 1 600 femmes et c’est une très grande fierté pour toutes nos équipes (qui sont actuellement basées en France, au Niger, en Côte d’Ivoire et au Burkina Faso) et également une source de motivation pour aller beaucoup plus loin. Nous comptons notamment essaimer le concept et la méthodologie Empow’Her dans une 20aine de nouveaux pays dans les 5 prochaines années afin d’impacter la vie de milliers de femmes supplémentaires. Cette ambition de créer un réseau global au service des femmes entrepreneures nous porte et nous pousse à accélérer encore plus notre développement.

Comment s’organise le programme Women’Act proposé par Empow’Her en France ? 

Women’Act est un parcours d’accompagnement qui vise à renforcer le potentiel et les ambitions des femmes entrepreneures sociales pour leur permettre de démultiplier l’impact de leurs projets.

Concrètement, nous proposons un accompagnement de 10 mois composé d’un accompagnement individuel via un mentorat avec une femme entrepreneure plus expérimentée et de 10 jours d’accompagnement collectif (lors de 3 séminaires) durant lesquels notre équipe de coachs travaille avec les femmes pour les aider à développer et à s’ancrer dans leur posture entrepreneuriale. En parallèle, nous avons également mis en place d’autres services auxquels toutes les femmes du programme ont accès, notamment des journées de formation organisées avec nos partenaires ainsi que des évènements d’inspiration et de réseau.

A travers cet accompagnement, les porteuses de projet bénéficient de l’entraide et du soutien d’une communauté forte, qui leur permet de prendre confiance en leur potentiel et de briser la solitude entrepreneuriale. C’est un des points clés du programme : on remarque aujourd’hui au sein des anciennes promotions que plusieurs ont développé des collaborations et des synergies entre leurs projets et des liens forts perdurent dans le temps.

Combien de femmes avez vous accompagné depuis le lancement du programme et quels sont les secteurs dans lesquels les femmes entreprennent ? 

Nous arrivons à la fin de la deuxième promotion d’accompagnement, et nous avons eu la chance d’accompagner 50 porteuses de projet ces deux dernières années. Sans compter les mentores, qui sont aussi partie intégrante de la communauté Women’Act.

Les secteurs des projets accompagnés sont aussi divers que l’ampleur des enjeux sociaux et environnementaux est grande. Nous avons soutenu des femmes qui portent des projets en lien avec le handicap, la santé, la protection de l’environnement, l’intégration des personnes en situation d’exclusion mais aussi l’utilisation des nouvelles technologies au service de l’intérêt général. C’est passionnant de voir germer des solutions formidables et qui feront que l’économie de demain sera plus inclusive et durable.

Les projets ont ils vocation à se développer à grande échelle ?  

C’est notre rôle de faire prendre conscience aux porteuses de projet que c’est possible ! Trop souvent, les femmes ne s’autorisent pas à se projeter, à rêver grand et parlent de leurs « petits projets ». En réalité, tous les projets que nous accompagnons ont pour ambition de changer le monde. Il faut juste permettre à celles qui en sont à l’initiative d’en être convaincues.

On a de belles réussites, de projets qui se déploient à l’international ou dont les équipes ont réussi à grandir rapidement ces derniers mois. Il faut s’autoriser à croire que c’est possible !

Le prix Women’Act récompensera 6 entrepreneures sociales, quels seront les bénéfices pour les gagnantes ? 

Le Prix Women’Act viendra clôturer l’accompagnement de la promotion 2018. Tout d’abord, l’objectif est de mettre en avant les initiatives dont nos entrepreneures sont à l’origine et de leur permettre de gagner en visibilité, pour qu’elles deviennent à leur tour des « roles models », c’est-à-dire des figures inspirantes qui pourraient encourager d’autres femmes à se lancer dans ce secteur. La reconnaissance est primordiale à ce stade de leurs projets, car les sources de découragement sont nombreuses. Le regard extérieur que va leur apporter cette soirée les aidera à se rendre compte du chemin parcouru et de l’ampleur de leurs projets.

Parmi les 25 femmes de la promotion 2018, 6 d’entre elles recevront également un prix qui permettra de récompenser leur travail et de les encourager à aller plus loin. Nous aurons à la fois des prix financiers, mais aussi des prix en accompagnement adaptés à leurs besoins, et un prix de visibilité médiatique, qui sera remis par Business O Féminin.

Ces prix seront un coup de boost pour certaines, mais on considère qu’elles sortiront toutes gagnantes de cette soirée. C’est vraiment la belle dynamique collective qu’il faut retenir de ce programme, et qui permet à chacune d’être portée au quotidien.

 

Ils nous font confiance