Boostez votre vie avec nos tips Carrière, Business, Lifestyle !

illustration

Newsletter
Boostez votre vie avec nos tips Carrière, Business, Lifestyle !

Rencontre avec l’InstaGirl Caro de Whatthetruck

Journaliste, vloggist, blogueuse et youtubeuse dans la beauté et la mode, Caroline Lanau Imbert, aka “whatthetruck”, comptabilise près de 30 000 abonnés sur Instagram. Elle nous livre ses tips pour accroître sa notoriété sur le réseau.

Faisiez-vous partie des early adopters quand vous vous êtes lancée sur le réseau ?

Caro Whatthetruck : Non, j’ai débuté au même moment que la grande vague française il y a 4 ans. Avant, j’étais sur Youtube. J’ai commencé il y a 5 ans pour Aufeminin.com, puis Asos, et enfin pour Vloggist, une chaîne lancée par M6 et Golden Moustache.

Qu’est-ce qui vous a poussé à vous inscrire ?

Caro Whatthetruck : L’attrait de la nouveauté ! J’ai toujours aimé découvrir les plateformes. Twitter, par curiosité, et Facebook par praticité. Et puis étant sur Youtube, c’était un atout pour moi, une nouvelle façon de communiquer.

Instagram m’a rapidement servi à m’inspirer plus qu’à suivre mes amis. C’est assez fabuleux comme outil car j’ai pu découvrir des influencers, marques, créateurs que je n’aurais jamais connus autrement. C’est carrément une autre planète. Peu importe son style, sa morphologie, on trouve toujours des chefs de file. Ces comptes ont clairement fait évoluer ma vision des vêtements et du style.

Comment envisagiez-vous votre compte Instagram à ses débuts ?

Caro Whatthetruck : C’était une manière de m’exprimer avec des images et des mots. J’avais tendance à partager tout sur ma vie : des photos de moi, de mes chats, de choses drôles vues dans la rue. Au départ, je n’avais pas de vision. C’est au fur et à mesure que j’ai donné à mon compte une tonalité mode et beauté. Cela s’est également fait avec mon évolution professionnelle, notamment chez Asos. Mon but n’est pas de faire croire que j’ai une vie rêvée, que je passe mon temps à voyager et à faire du sport. Oui, je dois travailler pour me payer mes fringues !

Quand est-ce que votre nombre de followers a commencé à vraiment grimper ?

Caro Whatthetruck : J’ai commencé à être connue sur le net grâce à mes vidéos sur Youtube pour Aufeminin.com, et cela m’a apporté des followers. J’ai ensuite stagné, notamment à cause du changement d’algorithme d’Instagram. Cela devient plus difficile de capter de nouveaux followers car l’appli ne propose plus systématiquement les posts des gens que l’on suit. J’ai 28 000 followers et je constate parfois que certains de mes posts n’atteignent que 10 000 personnes. La deuxième vague de followers m’a été apportée par ma participation à Vloggist aux côtés de Safia Vendome et Margot de You Make Fashion.

Instagram a lancé ses Insta stories, à quoi vous servent-elles ?

Caro Whatthetruck : Ces Insta stories (photos et vidéos qui ne durent que 24H comme sur Snapchat), désengorgent mon compte Instagram. Cela me permet de partager des choses que je trouve intéressantes, mais qui ne sont pas forcément très esthétiques.

Qu’est-ce qu’un post réussi ?

Caro Whatthetruck : Tout simplement un post dont on est fier esthétiquement, et qui va générer un max de commentaires et de likes.

Comment travaillez-vous l’esthétique de vos photos ?

Caro Whatthetruck : En ce qui concerne les photos réalisées par des photographes, je ne mets pas de filtre pour ne pas dénaturer le cliché. Autrement, j’aime les couleurs et les contrastes. Les shootings photo peuvent me prendre une voire deux journées. Il y a peu, j’en ai réalisé un avec Green Monsters (entreprise spécialisée dans le Design végétal). Nous avons tout organisé de A à Z et cela nous a pris beaucoup de temps entre le choix des fringues, des lieux et les retouches.

Comment gérez-vous les commentaires ?

Caro Whathetruck :  Je réponds aux mots gentils en priorité, et même si j’ai souvent du retard, je réponds toujours aux messages privés. En revanche, je ne réponds jamais aux commentaires agressifs.

Quels sont vos tips pour faire de belles photos ?

Caro Whatthetruck : Je pense que si l’on a envie de faire quelque chose d’esthétique, on y arrivera car on a cette volonté. Ensuite, il faut avoir la bonne lumière et un bon angle.

En matière de design, si l’on veut créer un compte inspirationnel, il faut penser son feed comme Pinterest. Certains vont opter pour une harmonie globale entre les posts, en choisissant par exemple de suivre une couleur par semaine. D’autres vont travailler photo par photo, ce qui est plutôt mon cas.

Comment travaillez-vous les textes et les hashtags ?

Caro Whatthetruck : Je n’utilise pas les hashtags du type #Ootd (Outfit Of the Day) car il y a tant de posts que je ne vois pas l’intérêt. Je vais simplement mentionner les marques par exemple. Quant aux textes, je ne suis ni sur un ton trop descriptif, ni sur un ton trop informatif. J’essaie absolument de mettre de l’humour, car je ne souris quasiment pas sur les photos (tout simplement parce que ça ne me réussit pas !). Cela me permet de coller davantage au ton rigolo que j’ai sur Youtube, autrement, les gens seraient un peu perdus !

Vous ne monétisez pas votre compte Instagram, est-ce cependant un objectif ?

Caro Whatthetruck : Non, jusque là c’est une vitrine, une manière de communiquer sur ce que je fais sur Youtube. Après, je ne suis pas fermée à l’idée de travailler avec une marque, mais ce n’est pas ma priorité. Certaines marques m’offrent des vêtements mais il n’y a pas de deal et je n’en parle que si cela me plaît. Etant donné que j’ai envie de me diriger vers le stylisme, ce sera bien entendu un grand plus de pouvoir me servir de ma notoriété sur Instagram !

Retrouvez Caro sur Instagram

Retrouvez Caro sur Youtube

@Paojdo

Instagram : comment transformer ses posts en business ?

 Comment développer votre brand love sur Instagram ?

Ils nous font confiance