Boostez votre vie avec nos tips Carrière, Business, Lifestyle !

illustration

Newsletter
Boostez votre vie avec nos tips Carrière, Business, Lifestyle !

Arianna Huffington: sa révolution du sommeil

07.10.2017

Burn out, maladies chroniques ou encore problèmes relationnels… Tous ces maux viendraient, études à l’appui, de notre manque de sommeil, devenu selon Arianna Huffington, le grand mal du siècle. Dans son dernier livre, “The sleep Revolution” sorti aux Etats-Unis ce mois-ci, elle dresse un état de lieux sans concessions qui nous donne bien envie de nous convertir à sa “sleep revolution” ! 

Pourquoi ce livre sur la révolution du sommeil (The Sleep Revolution) après S’épanouir (Thrive) ?

Quand je parcourais le monde pour parler de mon livre S’épanouir, j’ai découvert que ce dont les gens parlaient le plus était le fait de dormir et qu’il y avait des millions de personnes qui souffraient du manque de sommeil, qui se sentaient épuisés alors que selon les études scientifiques, le fait de dormir ne devrait pas être une option. Cela n’est pas négociable, nous devons tous dormir entre 7 et 9 heures à part si nous avons un gène particulier qui concerne moins de 1% de la population et qui nous permet de moins dormir. Le manque de sommeil affecte chaque aspect de notre vie, notre santé, notre productivité, nos relations et notre bonheur.

Dans le livre: ” Des chercheurs de l’Université du Surrey en Grande Bretagne ont trouvé que le manque de sommeil change l’expression génétique de plus de 700 gènes et accroît l’activité des gènes liés aux inflammations.” 

Et dormir, dîtes vous, c’est bon pour le business et les entreprises?

Oui, quand les employés manquent de sommeil, cela veut dire qu’ils ne seront pas investis dans leur travail. Si vous venez travailler avec 60% de vous même, vous n’allez pas être aussi productif. Nous savons également que lorsque les salariés sont fatigués, ils ne sont pas aussi créatifs et ne prennent pas forcément les bonnes décisions. Les différents aspects de notre vie sont donc impactés et cela affecte la productivité des entreprises. De nombreuses sociétés ont des données la-dessus comme Etna, une des plus grosses compagnie d’assurances-vie au monde, qui a d’ailleurs donné à ses employés un Fitbit et leur propose de “tracker” leur sommeil s’ils le souhaitent. Ceux qui arrivent à dormir 7 heures reçoivent même 25 dollars par nuit ! Plus qu’une récompense financière, c’est un message pour montrer que l’entreprise fait de sa priorité le sommeil des employés.

Dans le livre: ” Des chercheurs de l’Université de Pennsylvanie et de Pékin ont découvert, dans le cadre d’une étude conjointe, que les souris qui manquaient de sommeil perdaient 25% de leurs “LC neurones” qui sont liés à nos capacités à être vigilant, à nos fonctions cognitives et à notre attention.” 

Mais comment plus globalement changer la culture des entreprises où travailler tard apparaît comme un graal? 

Nous sommes actuellement en pleine transition, le changement est en marche ! Nous observons différents types de comportement à l’heure actuelle. Il y a toujours des gens qui ont l’intention d’être sur le pont à toutes heures et d’autres qui reconnaissent que s’ils sont toujours “on”, ils ne sont pas aussi efficaces et créatifs. J’adore penser que nous sommes à la croisée des chemins. Mc Kinsey a d’ailleurs publié une étude qui montre que lorsque nous sommes épuisés, tous les éléments constitutifs du leadership sont dégradés.

sleep revolution demy hb cs

Est ce que ces changements ne vont pas avoir un impact négatif sur la progression professionnelle ?

Aujourd’hui, dans le monde du sport par exemple, les meilleures équipes comme les Seattle Seahawks*ont commencé à surveiller le sommeil et se sont rendus compte que cela faisait une énorme difference dans leur performance. De la même manière que cela a un impact sur les athlètes, cela influe aussi sur la performance des employés et leur capacité à être créatif.

Vous avez mis en place des salles à siestes, est ce que cela marche, les personnes qui en font ne sont-elles pas stigmatisées?

Absolument pas, nous sommes guidés par les chiffres et selon les dernières études, si vous faites la sieste après une nuit difficile, vous rechargez vos batteries. Au lieu de prendre votre 5 ème tasse de café, vous vous régénerez et vous êtes plus efficace pendant la journée.

A la conférence que nous avions organisé à Londres avec Business O Féminin, lors de la sortie de votre dernier livre, Thrive, vous donniez ce conseil aux femmes: “Sleep your way to the top”, auriez-vous eu la même carrière si vous aviez plus dormi?

Je dirais que oui même meilleure car comme beaucoup d’autres patrons à qui vous pouvez parler, ils vous diront que toutes les plus grandes erreurs qu’ils ont faites, y compris en terme de recrutement, (ce qui est souvent très couteux pour le business) étaient lorsqu’ils étaient épuisés et manquaient de sommeil. Ce sont dans ces moments là que l’on voit moins les dangers et surtout les opportunités qui sont parfois à porter de main.

Avez vous une anecdote personnelle? 

Oui je me souviens d’être épuisée et de devoir cocher ma To do List: entre des meetings, interviews…Et finalement, finir par embaucher une personne que j’ai renvoyé peu après. Je pense que lorsque vous n’êtes pas à 100% de vous-même, avec votre sagesse, votre capacité à juger des situations, vous faites des erreurs et ces erreurs sont beaucoup plus coûteuses que si vous aviez pris le temps de dormir et d’être pleinement présent à ce que vous faites.

Les femmes sont les premières victimes du manque de sommeil, mais dormir plus ne va t-il pas avoir un impact sur leur carrière?

C’est une illusion cela ! Il faut regarder les études scientifiques qui montrent clairement que les femmes qui dorment peu ne réussissent pas aussi bien. A l’inverse, les autres sont meilleures à résoudre les problèmes, construire une équipe et voir les opportunités avant les autres. Elles sont aussi plus capables de retenir les talents, les millennials notamment qui se reconnaissent dans ces nouveaux comportements. Ils veulent en effet être capables d’intégrer leur vie dans leur travail pour se sentir plus efficaces et plus heureux dans leur vie.

Comment changer les mentalités, quand on vit dans une société gouvernée par les réseaux sociaux?

C’est une question essentielle parce que nous sommes évidemment très reconnaissants d’avoir ces nouvelles technologies car elles ont changé notre vie et ont beaucoup d’aspects positifs mais en même temps nous ne voulons pas devenir esclaves de ces outils.  Et c’est pourtant ce qui arrive dans la vie de millions de personnes qui sont totalement “addict”, toujours à regarder leurs réseaux sociaux, notifications et autres textos. Ce que je recommande dans le livre, c’est de définir un moment pour éteindre ces outils et les “escorter” gentiment hors de notre chambre avant d’éteindre les feux.

Les technologies sont donc les meilleurs ennemis du sommeil mais pourtant vous recommandez d’utiliser des produits tech pour dormir, c’est un paradoxe ?

C’est totalement paradoxal car oui la technologie peut nous aider à déconnecter mais ce qui est crucial c’est de ne pas utiliser les smartphones. Par exemple, si vous avez une musique de prédilection pour vous aider à méditer, téléchargez la sur votre IPOD plutôt que sur votre téléphone portable avec lequel vous serez tentée de regarder vos mails et notifications.

Finalement en lisant votre livre, c’est une Work révolution plus qu’une sleep revolution à laquelle vous aspirez ?

La révolution du sommeil est essentielle car elle nous permet d’être totalement dans ce que l’on fait que l’on soit free-lance ou dans une entreprise. Je pense qu’il va y avoir une multitude de manières de travailler et cette « Sleep Revolution » nous permettra de montrer notre moi dans sa plein mesure, d’être pleinement impliquée, régénéré. Je pense que la chose la plus importante est de comprendre, sur la base d’études scientifiques, pourquoi le sommeil est important. A partir de ce moment là, on sera capable de faire tous ces micro changements qui nous permettront enfin de dormir !

@veroniqueforge

*Cette équipe a gagné le Super Bowl en 2013

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Ils nous font confiance