Boostez votre vie avec nos tips Carrière, Business, Lifestyle !

illustration

Newsletter
Boostez votre vie avec nos tips Carrière, Business, Lifestyle !

Vous avez dit charisme ?

18.06.2019

Exit les préjugés, faites place au charisme. Car la bonne nouvelle, c’est que toutes les femmes en sont dotées. Karine Blanco et Camille Sfez décortiquent cette qualité intrinsèque et nous donne leurs tips pour s’imposer dans le monde professionnel.

« Plus un homme est puissant, plus il est aimé, plus une femme est puissante et réussit, moins on l’aime » ! C’est la numéro 2 de Facebook, Sheryl Sandberg, qui clamait haut et fort cette vérité à Davos en 2012. « Nous avons une image du pouvoir au féminin qui est trop souvent négative » regrette Camille Sfez, formatrice et auteur de « la puissance du féminin* ». Les femmes souffrent de stéréotypes qui les limitent. De fait elles s’autocensurent facilement, notamment pour postuler à certains postes ». Les conséquences ? Elles sont multiples : syndrôme de l’imposteur, manque de confiance et d’estime de soi, perte d’ambition et d’audace… Toutes ces croyances négatives et limitantes les freinent dans leurs carrières et dans leur vie professionnelle.

Charisme multifacettes

Pour autant, les femmes ne sont pas dépourvues de charisme. Du grec charisma, qui signifie don ou grâce, « le charisme est une habilité naturelle que l’on a toutes, soutient Karine Blanco, responsable formation chez Docendi. Tout le monde fait preuve de charisme, d’une façon ou d’une autre. C’est une compétence que l’on peut développer. » Mais attention, le terme revêt différentes formes. Quatre femmes, quatre genres de charisme distincts : l’actrice Meryl Streep et son charisme d’intensité qui met l’interlocuteur au centre de l’attention de façon positive et le rassure ; la dirigeante birmane Aung San Suu Kyi qui incarne un charisme de conviction –elle a une vision et réussit à embarquer son peuple avec elle ; l’animatrice télé Oprah Winfrey, qui symbolise un charisme de bienveillance favorisant l’échange, l’écoute active et le partage dans la convivialité ; et enfin Christine Lagarde, la DG du FMI, qui incarne un charisme d’autorité.

Telle un baobab

« Mais ce qui importe, c’est l’état intérieur dans lequel on est quand on fait quelque chose, plutôt que la manière dont on le fait » explique Camille Sfez. Finalement, pour avoir du charisme, tout est une question d’état d’esprit. Concrètement, le charisme se compose de trois piliers : présence, pouvoir et partage. Il est facile de gagner en présence et en confiance, d’abord grâce à sa posture physique : démarche assurée, tenue verticale, voix assurée, regard soutenu. Et pour que ça marche, c’est simple, « Prenez votre temps, marquez des temps de pause, respirez et souriez ». Pour prendre le pouvoir, Karine Blanco conseille d’adopter l’image du baobab : « ancrez-vous dans le sol et prenez l’espace avec les bras » ou celle d’une reine, « Imaginez-vous avec une couronne au-dessus de votre tête. C’est dans le non verbal que l’on va donner l’apparence que l’on maîtrise parfaitement le sujet » signale la formatrice. De manière générale, mieux vaut toujours capitaliser sur ses points forts. Enfin, pour être dans le partage, focalisez-vous sur votre auditoire et visualisez-le comme bienveillant pour vous mettre dans un état d’esprit positif. « Vous pouvez par exemple imaginer trois qualités chez votre interlocuteur et vous appuyer dessus » poursuit-elle. En résumé, les leviers pour gagner en impact sont nombreux. Et les femmes ont en elles tous les atouts nécessaires pour devenir les leaders de demain : intelligence émotionnelle, empathie, capacité à favoriser la coopération… Elles n’ont plus qu’à les mettre en avant !

* La puissance du féminin de Camille Sfez

Ils nous font confiance