Boostez votre vie avec nos tips Carrière, Business, Lifestyle !

illustration

Newsletter
Boostez votre vie avec nos tips Carrière, Business, Lifestyle !

Tendance zen : siestez où vous voudrez !

07.06.2018

Si la légende veut que New York soit la ville qui ne dort jamais, ses habitants, eux, ne sont très certainement pas à l’abri d’un petit coup de mou. La solution pour palier ça ? Une bonne petite sieste en plein Time Square pardi !

La sieste a la cote

La sieste a beau être une institution dans certains pays latins, elle n’est pour autant pas démocratisée partout, voire même parfois injustement associée à de la flemme. Pourtant, nombreux sont ceux à souhaiter l’intégrer à un quotidien trop stressant, les New Yorkais en tête. Pour répondre à ce besoin, des entreprises comme Nap York ont eu l’idée de créer en plein cœur de la ville des cabines individuelles de siestes à louer pour 15$ la demi-heure. Des petits havres de détente implantés à Time Square, bientôt rejoints par des hamacs placés en rooftop !

La sieste bonne pour la santé

À l’heure où la slow life a de plus en plus le vent en poupe, la sieste s’impose en un incontournable du bien-être. Ralentir et s’accorder quelques minutes de sommeil après le déjeuner, méditer avant de se laisser bercer par les bras de Morphée, permettrait de favoriser la créativité et l’efficacité notamment au travail. Un constat qui a d’ailleurs inspiré Gabriel qui a créé La Siestoune et son meuble de sieste modulable adapté au milieu de l’entreprise. Jacques est une table haute, idéale pour prendre un café, qui se transforme en lit confortable et parfaitement isolé pour siester en paix.

La France, bien décidée à siester partout ?

La Siestoune n’est pas la seule initiative française à nous mener vers la sieste, la SomBox, pensée par Yann Buet pourrait également nous permettre de piquer un som’ sur les aires d’autoroutes ou dans les aéroports. Conçue comme un micro-hôtel, cette cabine équipée de luminothérapie, musicothérapie et aromathérapie pour favoriser un sommeil réparateur est actuellement en phase de test à la faculté de médecine de Caen.

@CarolineLanau

Ils nous font confiance