Boostez votre vie avec nos tips Carrière, Business, Lifestyle !

illustration

Newsletter
Boostez votre vie avec nos tips Carrière, Business, Lifestyle !

Si tu veux changer ta vie, commence par faire ton lit

La vidéo de son speech à des étudiants texans a été vue près de 10 millions de fois. Ancien amiral de l’US Navy, William H. McRaven a tiré dix préceptes de vie de sa longue expérience militaire. Il en a tiré un best-seller, aujourd’hui traduit en français « Si tu veux changer ta vie, commence par faire ton lit » (Dunod).

  1. Commencez votre journée par une tâche accomplie

« Si vous ne pouvez pas faire les petites choses, alors, vous ne ferez jamais bien les grandes choses ». C’est pourquoi William H. McRaven vous conseille comme tout bon soldat de commencer votre journée en faisant votre lit. De cette façon, vous aurez accompli votre première tâche de la journée, et cela vous encouragera à effectuer le reste de vos missions de la journée.  « Et si vous rentrez à la maison après une mauvaise journée, vous retrouverez au moins un lit fait par vos soins, comme un encouragement pour vous dire que demain sera meilleur ».

  1. Trouvez des personnes avec qui ramer

Car personne ne parvient seul au succès. Nous sommes tous exposés aux tragédies de la vie, et de la même façon qu’il faut toute une équipe pour porter un canot, nous avons besoin de l’aide des autres et de leur bienveillance pour traverser les épreuves. « Trouvez quelqu’un avec qui partager votre vie, faites-vous autant d’amis que possible. N’oubliez jamais que vos succès dépendent des autres ».

  1. Mesurez les gens à la taille de leur cœur

Et pas à la taille de leurs biceps ou à la profondeur de leur porte-monnaie. L’Amiral de l’US Navy se souvient ainsi de l’exemple de Tommy Norris, un héro de guerre qui avait failli être recalé de la formation SEAL parce qu’on le disait trop petit, trop mince et pas assez fort. Ce fameux Tommy Norris a ensuite intégré la première équipe de libération d’otages du FBI. « C’était un homme discret, réservé et humble. L’un des soldats les plus coriaces de l’histoire des SEAL. Il a prouvé que l’on avait eu tort de le sous-estimer ».

  1. Cessez de vous plaindre

La vie est injuste, c’est certain. Mais il n’y a qu’une option possible : regarder devant soi et avancer. McRaven convoque ainsi une multitude d’exemples de soldats mutilés tout au long de son ouvrage, et qui n’ont pas fermé la porte à la vie. Tout comme Stephen Hawking, Malala Yousafzai, Nelson Mandela ou encore Helen Keller, qui bien qu’aveugle et sourde, fut la première personne handicapée à obtenir un diplôme d’études supérieures. « C’est facile de rejeter son malheur sur des forces extérieures, de baisser les bras, persuadé que cela ne sert à rien de lutter contre le sort. C’est facile de penser que votre milieu social, l’éducation qu’on vous a donnée, déterminent votre avenir. Il n’y a rien de moins vrai. Les gens ordinaires, les grands hommes et les grandes femmes de ce monde, se sont définis envers et contre toutes les injustices de la vie. Parfois, vous aurez beau donner le meilleur de vous-même, être au sommet de ce que vous êtes, vous finirez ensablés. Ne vous plaignez pas, n’en voulez pas au mauvais sort. Tenez bon, allez de l’avant ».

  1. Ne craignez pas l’échec

Dans son entraînement pour devenir soldat, McRaven a connu bien des humiliations, mais qui, comme le dit l’adage, l’ont rendu plus fort. Vous devrez vous aussi subir un jour ou l’autre les conséquences de vos échecs. Tâchez d’en tirer les bonnes leçons et vous pourrez affronter toutes les difficultés de la vie. « Personne n’est à l’abri de ses erreurs. Les vrais leaders doivent apprendre de leurs échecs et s’en servir pour ne pas avoir peur d’avancer ou de prendre des décisions difficiles ».

  1. Prenez des risques

« Qui ose gagne », telle est la devise de la British Special Air Service, une approche que l’on gagnerait tous à adopter envers la vie. « Ceux qui vivent dans la crainte de l’échec, de la difficulté ou de la honte d’échouer ne réaliseront jamais leur potentiel. Si vous ne repoussez pas vos limites, si parfois, vous ne foncez pas la tête la première, si vous n’osez pas prendre de risques, vous ne pourrez jamais savoir jusqu’où vous pouvez aller dans la vie ».

  1. Tenez tête aux brutes

Le courage est une qualité inestimable. Sans courage, vous laissez les autres choisir à votre place. Et sans courage, les brutes du monde entier prendraient le pouvoir. « Les brutes sont toutes les mêmes, qu’elles sévissent dans les cours d’école, au bureau ou à la tête d’un pays. Elles se nourrissent de la peur et de la faiblesse des autres. Elles sont comme les requins qui tournent autour de leur proie pour voir si elle est en difficulté. Elles vont la titiller pour voir si elle est vulnérable. Si vous ne trouvez pas le courage de leur tenir tête, elles attaqueront. Dans la vie, pour atteindre ses objectifs, il faut être des hommes et des femmes de grand courage. Ce courage est en chacun de nous. Il suffit de creuser un peu pour le trouver en abondance ».

  1. Donnez le meilleur de vous-même dans les pires moments

Il n’existe pas de pires moments que ceux où l’on perd une personne aimée. Et pourtant. « Combien de fois ai-je vu des familles, des unités militaires, des villes, des cités, des nations, donner le meilleur d’elles-mêmes dans les pires tragédies ? Dans ces moments noirs, puisez au plus profond de vous et donnez le meilleur de vous-même ».

  1. Distillez de l’espoir autour de vous

Vous avez la capacité d’aller de l’avant, de survivre, mais aussi d’être une source d’inspiration pour les autres. L’espoir est la force la plus puissante de l’univers. Avec l’espoir, on peut soulager la douleur d’une perte irrémédiable. Parfois, il suffit d’une personne pour faire la différence. « Un jour ou l’autre, on se retrouve tous embourbés jusqu’au cou. Il faut alors chanter à tue tête, sourire jusqu’aux oreilles, remonter le moral des troupes et amener de l’espoir en un lendemain meilleur ».

  1. Ne renoncez jamais

La vie est ponctuée de moments difficiles, mais il y aura toujours quelqu’un pour qui c’est encore plus dur. « Si vous vous contentez de vous apitoyer sur votre sort, de vous plaindre de vos déboires, d’en vouloir aux circonstances ou aux autres, alors votre existence sera longue et pénible. Si au contraire vous refusez de renoncer à vos rêves, si vous tenez bon envers et contre tout, alors vous aurez la vie que vous vous serez bâtie, une vie pleine de belles et grandes choses ».

@Paojdo

Peut-on tous vivre nos rêves ?

Pourquoi il est urgent de réapprendre à s’émerveiller

Et oui, avoir de la chance, ça s’apprend !

Ils nous font confiance