Boostez votre vie avec nos tips Carrière, Business, Lifestyle !

illustration

Newsletter
Boostez votre vie avec nos tips Carrière, Business, Lifestyle !

Les femmes plus susceptibles de développer un cancer que les hommes ?

09.05.2019

Une étude menée par le docteur Manish Chandra, oncologue à l’hôpital Jupiter de Thane en Inde, a démontré que les femmes avaient plus de risques de développer un cancer que les hommes. Sur les 6 000 patients traités entre 2011 et 2018, 55% soit 3 300 étaient des femmes contre 45% d’hommes (2 700 patients). Des résultats à analyser avec précaution puisqu’il ne s’agit pas d’une méta-analyse.

Le cancer du sein touche toujours plus de femmes

D’après l’étude, les hommes traités à l’hôpital Jupiter de Thane, l’ont été majoritairement suite à des cancers du cerveau et du cou, couvrant la région des clavicules vers les yeux, mais également de la langue et de la joue. Ce type de cancer a touché entre 2011 et 2018 77% des hommes contre 23% des femmes admis à l’hôpital.

Le cancer du sein, lui, est sans conteste la maladie féminine la plus couramment diagnostiquée avec 21% de patientes touchées contre seulement 3 cas recensés du côté des hommes. Chez les femmes toujours, les cancers du col de l’utérus et de l’utérus représentent 15% (soit 178 femmes) des patients du docteur Chandra.

Au moins 10% des patients à avoir été traités par l’oncologue l’ont été pour des cancers gastro-intestinaux et 4% pour un cancer des poumons (64% d’hommes et 36% de femmes).

Le tabac et les régimes trop gras en cause

La grande majorité des patients du docteur Chandra pendant la durée de l’étude étaient âgés de 41 à 60 ans. Selon lui, les facteurs de risques associés aux cancers les plus courants sont tout d’abord le tabac, en grande partie responsable des cancers du cerveau, du cou et des poumons (qui touchent le plus souvent les hommes), mais également un changement de mode de vie ainsi qu’une alimentation trop grasse. Ces derniers pourraient être des causes directes du cancer du sein chez la femme. Bien sûr, il précise que parmi ses patients, certains étaient malheureusement génétiquement disposés au cancer dont ils souffraient.

En Inde, le cancer est l’une des premières causes de mortalité avec 800 000 décès en 2018. L’étude rappelle qu’en 2018 les cancers les plus traités furent ceux des lèvres, de la gorge et des poumons chez les hommes et du sein, des lèvres, de la gorge et du col de l’utérus chez les femmes.

> Isabelle Guyomarch : récit d’un combat contre le cancer

> Julie sublime les femmes atteintes d’un cancer avec ses Franjynes

Ils nous font confiance