Boostez votre vie avec nos tips Carrière, Business, Lifestyle !

illustration

Newsletter
Boostez votre vie avec nos tips Carrière, Business, Lifestyle !

Les femmes et la Tech : il y a encore du pain sur la planche !

12.02.2019

Les emplois dans la Tech n’ont jamais autant eu le vent en poupe. Mais si les Français accordent un fort intérêt à ce secteur, les Françaises, elles, se sentent encore trop peu concernées. L’Observatoire de l’égalité hommes-femmes mené par Harris Interactive pour Marie-Claire nous aide à y voir plus clair.

La Tech plait aux Français

Entre les métiers de la Tech et les Français, les relations sont au beau fixe. Preuve en est, ce sont pas moins de 90% des interrogés qui ont déclaré avoir une image positive de l’univers de la Tech avec parmi eux, 39% déjà actifs dans ce secteur et déclarant en avoir une « très bonne image ». Aujourd’hui, 63% des actifs déclarent que la Tech est un univers qui les attire professionnellement et 59% des Français se disent intéressés par le fait d’apprendre à programmer ou coder. Des résultats particulièrement élevés lorsqu’on tient compte des parcours très variés des interrogés.

Un univers qui reste cependant encore genré

Si la Tech attire de plus en plus et n’effraie plus les Français, les femmes se montrent plus réticentes que les hommes à s’engager dans une carrière dans ce secteur. Quand 67% des hommes montrent une forte appétence pour les métiers de la Tech, les femmes, elles ne sont que 59% à s’imaginer se lancer dans le milieu. La raison ? Un intérêt personnel pour l’actualité des nouvelles technologies plus marqué du côté masculin (81%) que féminin (67%) mais surtout le sentiment pour les femmes interrogées de ne pas disposer des compétences nécessaires pour apprendre à programmer ou coder (70% contre 60% des hommes).

Les qualités nécessaires pour intégrer le secteur de la Tech

Visiblement désirable et créateur d’opportunités, le secteur de la Tech exige selon les Français un certain nombre de compétences. La première citée, et de loin, est sans surprise la maîtrise des nouvelles technologies (75%), suivie par celle des outils techniques (60%). Autre compétence largement mentionnée ; la créativité (pour 62%), qui doit impérativement être accompagnée d’après les interrogés d’un fort esprit d’initiative (42%) et de curiosité (37%).

> La Tech, nouveau bastion du machisme ?

> Trois formations au numérique pour briser le clic de verre

Ils nous font confiance