Boostez votre vie avec nos tips Carrière, Business, Lifestyle !

illustration

Newsletter
Boostez votre vie avec nos tips Carrière, Business, Lifestyle !

Les clés pour déconnecter après une journée de travail

10.06.2018

Pas moins de 78% des cadres français consulteraient leurs mails et autres messages professionnels pendant leur temps de repos, selon un sondage Ifop publié en 2017. Pourtant, il existe quelques techniques simples pour se libérer l’esprit une fois rentrée chez vous !

Les notifications : goodbye !

 Nos téléphones ne cessent de vibrer à cause d’elles. « Pour ma part, je conseille aux cadres de de désactiver toutes leurs notifications, en particulier celles relatives aux emails professionnels, lorsqu’ils rentrent chez eux », commente Jessica Rolland, elle-même social media manager, à la tête de l’agence SomeDay, et par ailleurs auteure de Objectif digital detox : pourquoi et comment se déconnecter intelligemment (éditions Kawa). « Si vous ne faites pas cela, il est très dur de reprendre le contrôle car vous êtes sollicité en permanence. »

Prévoir un sas entre le travail et la maison

Pour éviter de prolonger votre journée professionnelle chez vous, le mieux est de ne pas rentrer immédiatement. « Par exemple, pour faire du sport, il est beaucoup plus compliqué de vous motiver pour ressortir une fois que vous êtes chez vous », confirme Jessica Rolland, insistant sur la nécessité de se vider la tête avant de rentrer « afin que votre cerveau cesse de réfléchir aux éléments de la journée. » S’il n’est pas évident de faire un running quand vous jonglez entre vos horaires et ceux de la crèche, écouter de la musique ou lire sur le chemin du retour peut aussi faire l’affaire !

Les écrans, dans le salon et uniquement dans le salon

 « Avoir des écrans dans sa chambre à coucher est le meilleur moyen de retarder l’endormissement », assure Jessica Rolland. Pour elle, il est crucial de séparer les espaces : les activités récréatives et numériques doivent être cantonnées au salon.

Des gestes du quotidien pour déconnecter

Les tâches répétitives ou sollicitant les mains  sont particulièrement utiles pour vous aider à déconnecter et pour éviter que vos pensées partent dans tous les sens. « La cuisine est particulièrement efficace en ce sens », assure Jessica Rolland, « sauf bien sûr s’il s’agit d’une corvée. » Halte à cette fameuse charge mentale, en effet !

Je marche seule

 « La marche, bien qu’elle réactive le cerveau, a tendance à relaxer », explique Jessica Rolland. Le yoga présente aussi un certain nombre d’effets bénéfiques pour celles qui sont initiées à la discipline.

Favorisez le cocooning

« Certaines personnes sont assez sensibles aux odeurs. Utiliser des huiles essentielles chez elles leur permet donc de bien faire la distinction avec leurs univers personnel et professionnel» expose l’experte en digital detox. « La lecture, les podcasts sont également idéaux : ils permettent de se reposer l’esprit. » Dans tous les cas, le but est de faire redescendre la pression de la journée, « sachant que les spécialistes s’accordent à dire qu’il faut entre une à deux heures à votre cerveau pour déconnecter. »

Des applis… pour déconnecter

Comble de l’ironie, des applications se développent pour vous aider à déconnecter : Power Nap pour les siestes, Sleep Cycle pour évaluer et améliorer la qualité de votre sommeil. « Puis, il y a toutes celles autour de la méditation, de la cardio ou pour travailler sa respiration », ajoute Jessica Rolland. Leur but : vous détendre pendant quelques minutes afin que vous puissiez passer à autre chose… et éventuellement lâcher votre portable !

@clairebauchart

Ils nous font confiance