Boostez votre vie avec nos tips Carrière, Business, Lifestyle !

illustration

Newsletter
Boostez votre vie avec nos tips Carrière, Business, Lifestyle !

La parité dans l’entrepreneuriat français ? Pas avant… 2090

Chères entrepreneures, nous avons le regret de vous annoncer qu’au rythme où vont les choses, la parité avec vos comparses masculins n’est pas à espérer avant 2090, selon un baromètre SISTA + Boston Consulting Group. Heureusement, nous vous proposons unantidote à ce tableau morose !

Que celles et ceux qui s’opposent à la politique des quotas lèvent le doigt ! Certes, le débat mérite largement d’être posé, mais force est de constater que les enseignements de cette nouvelle étude donnent largement raison aux politiques volontaristes. Si nous restions sur la cadence amorcée ces dernières années, la parité ne serait pas atteinte avant 2090 dans l’entrepreneuriat. Preuve que beaucoup d’initiatives doivent encore être prises pour faire avancer les choses.

En outre, cette étude BCG + Sista rappelle des chiffres toujours aussi alarmants. Depuis 2008, seulement 5% des startups ont été lancées par des équipes 100% féminines, et seulement 10% ont été co-fondées par des femmes. Autrement dit, 85% des startups ont été créées par des hommes. Des chiffres certes meilleurs que l’Allemagne, mais moins bons que le Royaume-Uni.

Le nerf de la guerre ? L’accès au financement ! Les femmes ont 30% en moins de chances d’être financées, ce qui ne donne guère envie de s’associer à elles, que l’on soit un homme… ou une femme. Et le panorama se noircit à mesure que les besoins en financements sont élevés : les femmes ont 40% de chances en moins d’être financées en série A, 80% en série B, et 100% en série C… Des chiffres tout simplement affligeants !

Ainsi, les femmes lèvent 2,5% fois moins de fonds que les hommes en France. Pour nos amies allemandes, l’écart est encore plus important : 3,1%, quand il est « seulement » de 1,3% au Royaume-Uni.

Alors, à qui la faute ? De son côté, l’étude pointe le manque de mixité du côté des investisseurs : sur les 29 fonds étudiés, seulement la moitié d’entre eux comptaient des femmes parmi les partner. Voilà qui donne raison à des initiatives telles que Own Your Cash, une plateforme lancée par Imène Maharzi et qui vise à former une nouvelle génération de Business Angels. D’ailleurs, retrouvez-la sur le Business O Féminin Club pour deux talks les 3 et 8 octobre, et venez pitcher à notre soirée devant des investisseurs triés sur le volet !

Allez les filles, on se retrousse les manches !

3 octobre : Devenir Business Angel, pourquoi pas moi ?

18H 19H30

Imène Maharzi

8 octobre : Et si on parlait d’argent ?

18H 19H30

Imène Maharzi

15 octobre : Maîtriser l’art du Pitch à l’américaine

18H 19H30

Marie Perruchet

28 novembre : Pitch Night & Networking

20H 22H

>>>TOUTES LES INFOS SUR

https://events.businessofeminin.com/

A lire aussi

>Financement de ma boîte, quelles sont mes options ?

 

Ils nous font confiance