Boostez votre vie avec nos tips Carrière, Business, Lifestyle !

illustration

Newsletter
Boostez votre vie avec nos tips Carrière, Business, Lifestyle !

Jacinda Ardern, deuxième cheffe de gouvernement à devenir maman en étant en fonction

11.07.2018

Première ministre du gouvernement de Nouvelle-Zélande, Jacinda Ardern, en place depuis le mois d’octobre 2017, est la seconde cheffe de gouvernement a être devenue maman tout en étant en fonction.

Le 21 juin dernier, Jacinda Ardern, Première ministre néo-zélandaise depuis octobre 2017, donnait naissance à l’âge de 37 ans à son premier enfant. C’est sur Instagram que la deuxième cheffe de gouvernement à être devenue maman a annoncé la venue au monde de sa petite fille : “Nous sommes très heureux d’avoir une petite fille en bonne santé née à 16h45 et qui pèse 3,31kg. Merci pour tous vos vœux et votre gentillesse”.

Dans les pas de Benazir Bhutto

“Je ne suis pas la première femme à faire plusieurs choses en même temps. Je ne suis pas la première femme à travailler en ayant un bébé. Je sais que ce sont des circonstances particulières, mais il y a beaucoup de femmes qui l’ont fait bien avant moi”, déclarait Jacinda Ardern à l’annonce de sa grossesse. Car si elle n’est effectivement pas la première femme à mener de front une carrière professionnelle et une vie de maman, elle n’est pas non plus la première cheffe de gouvernement à avoir un enfant tout en étant en fonction. Avant elle, Benazir Bhutto, femme d’Etat pakistanaise et élue deux fois Première ministre en 1993 et 1996 a assuré son job de maman en parallèle de ses fonctions.

“Je suis enceinte, pas handicapée”

Pour Jacinda Ardern, élue Première ministre peu de temps après avoir pris la tête du parti travailliste néo-zélandais, jamais la maternité ne devrait avoir de conséquences sur la carrière professionnelle d’une femme, elle avait d’ailleurs déclaré au moment de l’annonce de sa grossesse : “je suis enceinte, pas handicapée”. Un discours qui entre autres, a fait d’elle la coqueluche des médias créant ainsi une “Jacinda-mania”. Pour autant, la cheffe du gouvernement entend bien profiter comme toute femme de sa petite fille pendant six semaines de congé maternité durant lesquelles son adjoint Winston Peters prend tout naturellement le relais. Et à son retour aux manettes du gouvernement ? Et bien ce sera son compagnon, Clarke Gayford, présentateur télé, qui ne manquera pas de poser autant de jours que nécessaire pour s’occuper de sa fille !

Ils nous font confiance