Boostez votre vie avec nos tips Carrière, Business, Lifestyle !

illustration

Newsletter
Boostez votre vie avec nos tips Carrière, Business, Lifestyle !

Finances et patrimoine : 10 choses à savoir pour vous protéger

Contrat de mariage, compte en banque, assurances, décès… Nathalie Pillet, fondatrice de Patrimoine au féminin, nous donne quelques clefs pour apprendre à mieux gérer nos finances.

1. Quel type de contrat de mariage ?

Le choix d’un régime matrimonial dépend de plusieurs éléments :

-La situation professionnelle de chacun, un des deux époux exerce-t-il une profession présentant des risques financiers ?

-Le patrimoine de chacun

-La présence d’enfants d’une précédente union

Un conseil : ne pas se marier sans avoir rencontrer un notaire !

 

2. Garder un compte à soi ?

Oui. Si l’on est marié sous la séparation de biens, cela est quasiment obligatoire. Dans tous les cas, nous préconisons de conserver un compte à soi car il est le garant de notre indépendance. Et puis le code civil précise que chaque époux doit contribuer aux charges du mariage en proportion de ses revenus, à chaque époux donc de conserver le surplus pour épargner ou se faire plaisir.

 

3. A quoi faut-il penser lors de l’achat d’un bien en commun ?

Là encore, tout dépend de la situation matrimoniale. Si on est marié, c’est plus simple car les règles de l’acquisition dépendent du régime matrimonial. Dans tous les cas, il faut être vigilant :

-Proportion de propriété en fonction des apports et de la capacité de remboursement de chacun

-Prévoir des conventions en cas de décès pour éviter de se retrouver en indivision avec les parents ou les enfants de son conjoint

-Souscrire une assurance décès complémentaire pour permettre au survivant de racheter la part du conjoint décédé

 

4. Quelle est l’importance de se rendre aux réunions avec le banquier, la copropriété etc ?

C’est essentiel simplement pour être informé. Et puis dans certaines situations, le conjoint peut prendre des dispositions seul qui ne correspondront pas forcément à vos volontés.

 

5. Faut-il faire les comptes soi-même, jeter un oeil sur les déclarations d’impôts ?

Oui, c’est un signe de responsabilité et puis cela permet de connaitre parfaitement sa situation. Cela sera fortement utile en cas de situation difficile telle qu’une séparation ou qu’un décès.

 

6. Comment protéger son patrimoine personnel ?

Le premier élément est le choix du contrat de mariage. En matière de protection, rien de mieux que la séparation de biens.

-Et puis, ne pas se porter caution

-Ne pas donner de procuration

 

7. Comment garantir son indépendance ?

-En ayant un revenu

-En ouvrant des comptes personnels

-En épargnant le plus tôt possible

-En s’assurant contre les aléas de la vie

 

8. Qu’est-ce qu’un bon investissement ?

Une fois que l’on s’est assuré de la sécurité du placement, il n’y a pas de règles précises. Un bon placement est avant tout celui qui répond à vos objectifs en tenant compte de vos contraintes. L’investissement le plus rentable ne sera pas un bon investissement pour moi si les risques qu’ils comportent m’empêchent de dormir !

 

9. Côté assurances, à quoi faut-il penser ? 

Plusieurs types d’assurance  sont à envisager en plus des assurances obligatoires.

– Assurance en cas de décès pour permettre de transmettre un capital à ses héritiers et le cas échéant payer les droits de succession

-Rente éducation au profit de ses enfants pour garantir le financement de leurs études

-Si on est travailleur non salarié ou profession libérale, s’assurer en cas d’arrêt de travail ou d’invalidité pour permettre le maintien des revenus

-Mettre en place une assurance dépendance : celle-ci sera importante si l’on devient dépendant mais il est également possible de s’assurer contre la dépendance de ses parents.

 

10. Que faire en cas de décès ? De divorce ?

Ces deux situations entrainent beaucoup de changements. Dans les deux cas, la première chose à faire est de prendre rendez-vous avec son notaire et son banquier.

En cas de décès :

-Faire le point des assurances du défunt tant souscrites à titre personnel que par l’employeur.

-Contrat de prévoyance

-Faire un état du patrimoine

-Faire son budget : quels vont être mes revenus, est-ce que je vais avoir besoin de revenus complémentaires ?

-Si j’ai des enfants mineurs, je vais devoir gérer avec le juges des tutelles

 En cas de divorce

-Faire un état du patrimoine

-Faire un budget précis afin d’estimer les pensions

Retrouvez le site de Nathalie Pillet, Patrimoine au féminin 

@Paojdo

Et aussi :

>Finances et patrimoine : ce que veulent les femmes

>Les femmes sont l’avenir des cabinets d’administration

>L’ambition féminine ou comment sortir de l’ombre

 

Ils nous font confiance