Boostez votre vie avec nos tips Carrière, Business, Lifestyle !

illustration

Newsletter
Boostez votre vie avec nos tips Carrière, Business, Lifestyle !

Ecouter pour motiver: le talent du bon manager

23.11.2015

Développez votre écoute afin de mieux comprendre et motiver vos collaborateurs. Les conseils de Latifa GALLO coach de dirigeants et auteure de « libérez vos émotions négatives » (ed Larousse)

L’ECOUTE : UN TALENT MANAGERIAL

Votre posture de manager implique que vous soyez à l’écoute. De ce qui se vit dans vos équipes, mais aussi de leurs visions professionnelles, leurs aspirations, leurs projets, et enfin de leurs problèmes et leurs craintes. Vous ne pouvez pas manager si vous ne connaissez pas vos collaborateurs car si, à court terme, cela peut marcher, vient toujours le moment ou la démotivation arrive.

Être à l’écoute, c’est se donner la capacité de comprendre le cœur et la dynamique de votre équipe.

L’ECOUTE ACTIVE

L’écoute active dépasse le fait d’entendre ce que dit l’autre. Cela demande de faire un effort sur soi et de mettre ses pensées en suspens, afin d’être complètement disponible à l’autre.

L’écoute active à un impact psychologique très fort. La personne écoutée se sent reconnue et prise en considération, ce qui favorisera la confiance, la communication et la motivation.

Nous avons tous besoin d’écoute et c’est même le besoin psychologique le plus important de l’être humain.

 

10 CONSEIL POUR PRATIQUER L’ECOUTE ACTIVE

  1. Rendez vous disponible : organisez-vous pour ne pas être dérangée, mettez de côté vos préoccupations du moment, préparez-vous à modifier votre jugement.
  1. Restez ouverte : adoptez une posture physique d’ouverture, décroisez les bras. Décidez d’accueillir l’autre.
  1. Recentrez vous sur la personne : et non pas sur votre iphone…regardez la personne, ne pensez pas à autre chose. Concentrez vous sur ce que vous dit la personne.
  1. Soyez empathique : L’empathie est la capacité à se mettre à la place de l’autre, sans jugement, sans préjugé, afin de mieux le comprendre. C’est le plus fort signe de reconnaissance que vous puissiez renvoyer.

Utilisez la formule « je comprends… » qui a un effet magique sur la communication.

    5. Oubliez votre avis: Vous pouvez écouter avec empathie et ne pas être d’accord. Cependant dans un premier temps il ne sert à rien de l’exprimer. C’est après avoir été suffisamment écouté et compris que votre interlocuteur sera disponible pour vous écouter à son tour.

6. Reformulez les propos pour accuser réception : reformulez de manière synthétique les mots de votre interlocuteur, sans les interpréter.

   7. Posez des questions : aidez votre interlocuteur à approfondir sa réflexion par des questions de clarification « Qu’entendez vous par… ? »

  1. Ne pas juger : cela aurait pour effet de bloquer la communication.

Apprenez à écouter sans apporter de jugements, votre interlocuteur se sentira en confiance et reconnu. C’est ce dont il a besoin avant tout, une écoute neutre et bienveillante.

  1. Ne coupez pas la parole: retenez vous de vous parler tant que vous sentez que la personne n’a pas exprimé tout ce qu’elle avait à dire.
  1. En réunion faites confiance au groupe : suscitez la parole en réunion, allez chercher les bonnes idées dans vos équipes dont le silence ne doit jamais valoir assentiment.

 

L’écoute active permet de mieux comprendre les enjeux d’une situation et d’avoir les bonnes informations pour ensuite agir de manière constructive.

Le manager qui écoute saura clarifier un malentendu, gérer un conflit, entendre des peurs ou lever un blocage.

L’écoute est un puissant levier de motivation.

 

 

 

Ils nous font confiance