Boostez votre vie avec nos tips Carrière, Business, Lifestyle !

illustration

Newsletter
Boostez votre vie avec nos tips Carrière, Business, Lifestyle !

Daily Marcelle ou l’aventure éclectique d’une parisienne à Londres

21.04.2015

Des yeux malicieux et une tête qui fourmille d’idées, Claire Wyniecki, la fondatrice du site Daily Marcelle, est tout cela à la fois. Dans ce guide éclectique, elle nous entraîne dans ses aventures culinaires, découvertes insolites et nous livre chaque jour sa recette des petits bonheurs simples. Une jeune femme à suivre….

Business O Féminin: Comment est né Daily Marcelle, le bon Londonien ?

Claire Wyniecki: Jeune journaliste spécialisée dans l’art de vivre et la beauté (Le Parisien, Confidentielles, My Little Paris), j’ai posé mes valises à Londres à l’automne dernier. J’ai conçu Marcelle comme un petit compagnon, pour m’aider à recréer un univers confortable, inspirant, dans les premiers mois d’expatriation toujours déroutants. Marcelle est un joli support qui m’incite à rester curieuse loin de ma zone de confort, à continuer à créer, écrire, à faire de nouvelles rencontres (créatives, lectrices, coquettes, nouvelles marques) qui pourraient prendre part à ma nouvelle vie Londonienne.

Marcelle est aussi une jolie rencontre avec Maïa, graphiste-photographe-community manager et fondatrice du ravissant blog culinaire Petits Béguins. Alors que j’ai toujours écrit pour d’autres, sa patte tendre et intime comme sa gourmandise m’ont donné l’envie de créer ma propre aventure éditoriale et graphique avec elle.

Capture d’écran 2015-04-21 à 10.36.29

Photo @ Petits béguins

 

Business O Féminin: Recettes, bonnes adresses, Mantras, comment définirais-tu ton site ?

Claire Wyniecki: Marcelle, c’est un petit confetti lancé dans une journée comme les autres. J’ai souhaité prendre le contre-pied des magazines féminins que je trouve bien trop portés sur la consommation et la manière de créer des besoins inabordables. On en oublie un peu trop le pouvoir des petites choses sur notre bonheur ! Je souffle donc une petite inspiration par jour, comme je le ferais naturellement à une amie que je croise dans la rue, pour décrocher ne serait-ce qu’un sourire, l’envie de cuisiner un petit plat pour ses proches, prévoir une sortie du dimanche, s’évader dans un bon bouquin, apprendre à se faire du bien (conseils nutrition, beauté, développement personnel) et bien sûr découvrir Londres !

Chaque mois, grâce aux patterns créés par Maïa, le thème et le visage de ce webzine-calendrier changent et correspondent à mes envies du moment (ce mois-ci, évidemment, le chocolat !), celle d’une jeune femme pleine d’envies à la vie parfois un peu trop remplie pour flâner des heures durant sur Internet à la recherche de bonnes idées.

Marcelle a aussi une page Instagram uniquement composée de mantras inspirants et petits mots amusants, postés chaque jour à 18h (UK) pour déconnecter quelques minutes en sortant d’une journée bien chargée ! 

PatternCarre+Marcelle

Business O Féminin: Tu es une parisienne mais tu vis à Londres depuis 6 mois, quelles sont les principales différences entre les deux villes pour toi ?

Claire Wyniecki: Baladez-vous quelques jours dans les rues de Londres et vous comprendrez vite à quel point la ville, les gens, sont si différents de Paris et des parisiens. Et c’est une amoureuse de Paris qui le dit ! Les Londoniens sont souriants, optimistes, ouverts, lumineux, détendus (attitudes, styles vestimentaires…). Londres est bien dans ses baskets là où Paris semble un peu triste ces temps-ci. Londres est une ville si cosmopolite ! On rencontre finalement très peu d’Anglais mais des tas d’expats passionnants qui ne demandent qu’à se recréer une bande de copains !

Si je suis un peu frustrée côté mode, n’y trouvant pas toujours l’univers si chic des créatrices parisiennes/françaises que j’admire, je me console avec la multitude de formidables boutiques design, déco, travaux manuels qui grouillent dans Londres. Les Londoniens sont les rois du Do It Yourself et je raffole de tous les ateliers créatifs qui permettent de découvrir de nouvelles techniques en quelques heures (Sew Over ItIn With The Old, Drink Shop Do) ! Ici pas de complexes ni de jugements : l’envie de tester de nouvelles choses ou même, pourquoi pas, d’entreprendre un business créatif, n’est pas un gros mot !

Ah, et dernière chose : on mange formidablement bien à Londres ! J’imagine que, pas franchement gâté par son histoire culinaire, Londres a fait siennes toutes les saveurs débarquées au fil des immigrations alors que Paris reste ancré dans ses traditions bien franchouillardes. Des saveurs méditerranéennes (Moro), juives (Ottolenghi, Honey & co), libanaises (Arabica, The greek larder) sont venues teinter les menus des grands restaurants comme de l’excellente street food servies dans les coffeeshops (Hally’s café). Et, niveau art du beau et bon café-latte, Paris a encore une sérieuse longueur de retard (Monmouth, Ozone, Caravan…)!

DailyMarcelle_marsenphoto

Business O Féminin: En tant que dénicheuse de tendances, quelles sont les dernières à Londres ?

Claire Wyniecki: Il y en a des tas ! Mais celle qui m’intéresse le plus actuellement est cette vague healthy venue de Californie. Les Anglais sont bien plus familiers que nous des produits bio, locaux, de l’alimentation végétarienne voire à régimes particuliers (gluten, lactose…). Manger green n’a pas la même image rabat-joie que chez nous ! Planet Organic, l’équivalent de notre Naturalia français, a d’ailleurs un petit look hipster des plus attrayants ! Je suis devenue une fidèle lectrice des foodistas anglaises (Deliciously Ella, Honeslty Healthy, Julie Montagu) et ne me pomponne plus qu’avec des produits bio anglais (notamment la très jolie marque de cosmétiques Paï).

Business O Féminin: Tes 5 adresses fétiches ?

Claire Wyniecki: Je vis dans le quartier d’Angel, dans le Nord Est, et je suis déjà devenue assez chauvine avec mon quartier !

Pour la déco, SMUG, une si jolie petite boutique de design aux couleurs pastels nichée dans le très intime Camden Passage.

Pour un brunch, Granger&co à Clerkenwell ou Notting Hill. On y mange des salades healthy tendance comme de bons vieux classiques anglais revisités de manière un peu plus délicate. C’est l’adresse à ne pas manquer qui met tout le monde d’accord.

Pour les courses, Planet Organic. C’est hors de prix mais je pourrais passer des heures devant les rayons à découvrir les nouvelles lubies culinaires des foodies les plus pointus.  J’ai notamment testé tous les beurres d’oléagineux possibles et imaginables… un délice !

Pour travailler, le Coffee Work Project. C’est juste un coffeeshop comme on aime : un petit noir bien serré ou un cappuccino à la mousse parfaitement comme il faut, de bons gros gâteaux réconfortants, des sandwichs à tomber, une musique sympa mais pas trop présente et un cadre inspirant pour travailler toute une journée.

Pour une ballade du dimanche, le marché aux fleurs de Columbia Road. Non pas que je sois une fana de fleurs ni de jardinage… mais sur les bords du marché il y a une ribambelle de petites boutiques à curiosités où dénicher des perles déco, papeterie et petites babioles en tous genres.

Capture d’écran 2015-04-21 à 10.22.21

Ils nous font confiance