Boostez votre vie avec nos tips Carrière, Business, Lifestyle !

illustration

Newsletter
Boostez votre vie avec nos tips Carrière, Business, Lifestyle !

Changer de carrière ? Explorez votre désir de reconversion professionnelle

17.11.2015

Votre job actuel ne vous convient plus, vous souhaitez vous challenger, partir à la découverte de nouveaux défis. Avant de foncer tête baissée, sur un chemin qui peut-être ne mènera nulle part, assurez-vous que vous êtes prêt pour la grande traversée.

Voici quelques conseils de notre coach Valérie Rocoplan, dirigeante et fondatrice de Talentis, pour vous aider à vous recentrer sur vos véritables aspirations.

Ce qui motive votre désir de changement

Avant de changer de métier, il serait préférable de bien définir ses motivations et tous les facteurs qui vous poussent à prendre une telle décision. Et pour cela, rien de tel que de commencer avec… un crayon et du papier ou une page word et un clavier. Pour commencer, faites un bilan de ce qui vous motive à rester et ce qui vous motive à partir, analysez vos compétences actuelles et les appétences liées à votre futur job. Creusez un peu ce qui motive cette envie, pour différencier un ras-le-bol passager, lié par exemple aux conditions de travail spécifiques à l’entreprise, d’une réelle volonté de changement radical.

Analysez bien tous vos désirs de changements car ils peuvent être liés à d’autres facteurs : une  perte de motivation, de lassitude, passagère ou non, dans votre travail. Avant de sauter le pas, posez-vous les bonnes questions: quelle est ma situation actuelle ? La fonction, les missions qui me sont confiées,  l’environnement de travail, la rémunération me conviennent-ils ? Ces critères vos aideront à bien identifier votre désir de changement et à prendre la bonne décision : soit revoir en profondeur les pistes d’amélioration de votre vie professionnelle actuelle pour vous rapprocher de votre job idéal et renouer avec le plaisir du travail (organisation du travail, ambiance entre collègues etc…), soit de vous apercevoir que toutes vos expériences sont transposables dans un métier complétement différent mais qui vous correspond mieux, que vous êtes prêts à aller au bout de vous-même en vous lançant dans une nouvelle aventure professionnelle, plus nourrissante et réjouissante.

Explorez l’environnement et confrontez-vous à votre « futur »

Lorsqu’un réel désir de changer de métier se fait sentir, il faut l’appréhender au plus vite. Prenez le temps de tâter le terrain : enquêtez auprès des professionnels, entretenez-vous avec eux afin de voir en quoi consiste réellement leur (et votre futur) métier, d’en connaître tous les aspects afin de prendre votre décision de manière réfléchie, en ayant conscience des éventuels inconvénients. Analyser le secteur envisagé peut également vous être utile: informez-vous sur les entreprises qui recrutent, la région dans laquelle vous souhaitez vous installer, les opportunités d’emploi, le dynamisme du secteur. Cette méthode vous permettra de vous faire connaitre et de construire votre futur réseau professionnel.

Evaluez votre situation financière

Une reconversion professionnelle, ce n’est pas un secret, c’est un risque…on implique toute sa famille. C’est également un investissement, et comme tout investissement, un retour intéressant est attendu. Mais en attendant,  regardez comment alléger la facture et trouver des aides pour financer votre reconversion, le principal poste de dépense étant la vie de tous les jours, le temps que le projet aboutisse. Faites un petit tour des dispositifs existants selon votre situation. Ne sous-estimez pas non plus la modification des coûts : frais immobiliers selon votre nouvelle situation géographique, coût d’une ou plusieurs voitures, déplacements en TGV ou en avion. Anticipez vos besoins financiers d’une part pour vous rassurer, mais également pour éviter des déconvenues.

Changer de carrière, rêve ou réalité :

Changer de vie professionnelle et personnelle demande une volonté sans faille et de l’entrainement. Votre désir doit être suffisamment fort pour résister à toute impulsion. Il faut se constituer un programme précis et s’y conformer point par point. Si vous ne trouvez pas cette force en vous, qui vous permettra de tout mettre en œuvre pour réaliser vos objectifs, c’est que votre rêve n’est pas suffisamment fort. Vous devez peut-être le revoir ou revoir la façon dont vous l’appréhendez, en prenant des mesures moins difficiles à appliquer. Vous pouvez, par exemple, garder votre job actuel tout en concrétisant votre projet en parallèle ou même, et cela se fait de plus en plus, le concrétiser au sein même de votre entreprise si votre projet est lié au domaine et au secteur de votre société.

Si rêver est important, ce n’est pas tout. L’action est ce qui donne réalité au rêve.

 

Ils nous font confiance