Boostez votre vie avec nos tips Carrière, Business, Lifestyle !

illustration

Newsletter
Boostez votre vie avec nos tips Carrière, Business, Lifestyle !

Bien-être au travail : où en sont les entreprises ?

04.10.2018

À l’heure où le taux d’absentéisme au travail ne cesse d’augmenter avec pour motifs avancés la pression et le manque de reconnaissance, le sujet du bien-être au travail apparaît aujourd’hui comme une nécessité pour les collaborateurs comme pour les entreprises. C’est justement pour encourager cette dynamique que le cabinet de conseil Stanwell Consulting et One Conciergerie, assistant personnel dédié au bien-être, ont décidé de rédiger un livre blanc des bonnes pratiques sur les questions de bien-être au travail au sein des entreprises françaises. Après lecture de ce livre blanc et un entretien avec Laurence Soulié, l’une de ses auteures, voici ce que nous avons retenu de « Bien-être au travail, le guide inspirationnel pour passer à l’action ».

L’importance du niveau de maturité dans les démarches

Quand on parle de bien-être au travail, on pense immédiatement activité sportive ou détente au sein des locaux, pourtant, sans être inutiles, ces mesures n’influent qu’en surface sur le véritable bien-être des collaborateurs. Pour Laurence Soulié, associée en charge de la Transformation RH au sein du cabinet Stanwell Consulting, il est important de changer profondément les choses pour parvenir à un véritable équilibre : « Les démarches sont compliquées à mettre en place, ce n’est pas aussi facile que d’installer un babyfoot dans les locaux, on ne décrète pas simplement ça du jour au lendemain, il faut passer par une autre organisation et une autre appréhension du mode de travail. » Des démarches d’ailleurs classées par niveau de maturité par les auteurs du guide : celle ponctuelle et diffuse avec pour meilleur exemple le télétravail, puis la démarche structurée et enrichie (développement de services variés et suivis de leur impact) et enfin, la plus aboutie, la démarche globale et transversale s’inscrivant totalement dans la stratégie d’entreprise avec mesure de l’impact et amélioration continue.

Les managers, une pierre angulaire parfois trop sollicitée

Alors que 30% des Français se disent prêts à quitter leur travail à cause de leur manager, se plaignant de subir trop de pression voire même d’être victimes de violences verbales, il serait cependant très réducteur de faire de ces derniers les chevaliers du mal-être salarial. Selon Laurence Soulié, la clé pour remédier à ces problèmes relationnels est de ne pas accabler les managers mais plutôt de les accompagner : « Ils sont la pierre angulaire pour le collaborateur, mais on leur demande beaucoup :  des performances avec moins de ressources, accepter de voir leur métier changer fondamentalement avec le digital mais aussi de modifier leur façon de manager. Ils sont un maillon essentiel mais on ne peut pas ne pas les accompagner, il faut les aider et regarder comment l’entreprise peut faire des choses en direct, il doit être soutenu par une communication plus directe de l’entreprise avec les collaborateurs ».

La tech au service du bien-être au travail

Puisqu’aujourd’hui la tech est partout, elle se met forcément au service du bien-être salarial, et on ne compte plus les solutions tant elles sont légions, mais pour Laurence Soulié, s’il s’agit d’un outil incontournable car il facilite le travail, il n’est pas essentiel, « Les clients s’y perdent, on a des solutions sympas mais on ne sait pas quoi en faire. Il manque du sens quand on ne sait pas comment en tirer le meilleur » explique-t-elle. C’est pourquoi il est essentiel de bien les choisir en gardant à l’esprit qu’il ne s’agit là que d’un outil, qui même s’il peut devenir un véritable accélérateur de bien-être, il nécessite d’être accompagné de démarches humaines fortes comme par exemple les réseaux d’ambassadeurs qui ont pour rôle de faire circuler l’information, de répondre aux questions, et de promouvoir le bien-être au travail. Voici une cartographie tirée du guide, classant les solutions proposées sur le marché du bien-être au travail et sélectionnées selon les critères suivants : des solutions basées sur la technologie, les retours positifs obtenus et les pure-player sur le marché du bien-être au travail.

 

 

Ils nous font confiance