Boostez votre vie avec nos tips Carrière, Business, Lifestyle !

illustration

Newsletter
Boostez votre vie avec nos tips Carrière, Business, Lifestyle !

5 substances naturelles pour rester en bonne santé

Dans un livre posthume, Abram Becker, docteur en biologie au Collège de France, a compilé toute une vie de recherches dédiées aux substances naturelles vertueuses pour la santé. Extraits !

L’ail 

Si vous avez pour habitude de consommer régulièrement de l’ail dans vos plats, surtout, ne stoppez pas ! L’ail est un puissant allié pour votre santé. D’ailleurs, pour la petite histoire, l’un des premiers médicaments utilisés au début du XXème siècle était du thiocyanate, une substance présente dans l’ail.

Pourquoi c’est bon pour la santé ? L’ail permet de baisser la tension artérielle, mais aussi le niveau global de cholestérol, et notamment de mauvais cholestérol. Il diminue l’agrégation plaquettaire et de ce fait le risque d’obstruction des vaisseaux sanguins. Il possède aussi des propriétés antiseptiques et antibactériennes (action anti-mycoses). Enfin, il semblerait que l’ail ralentisse le processus cancéreux pour les cas de cancer du colon et de l’estomac, et réduise la résistance des cellules cancéreuses réfractaires à la chimiothérapie.

Comment le consommer ? L’idéal serait d’en absorber environ 10g fraîchement écrasés une fois par jour. Les facultés antibiotiques de l’ail sont en effet décuplées lorsque ce dernier est frais plutôt que séché.

L’astaxanthine

 L’astaxanthine est une forme de carotène naturellement présente dans les microalgues, le krill et la levure. Elle donne aux crevettes, crabes, saumons et pélicans leur fameuse couleur rose. On estime qu’il s’agit de l’un des plus puissants antioxydants parmi les bêta-carotènes.

Pourquoi c’est bon pour la santé ? L’astaxanthine possède de très nombreuses vertus. Elle permet notamment de diminuer le niveau de triglycérides et de cholestérol dans le sang, d’abaisser les risques de maladies cardiovasculaires et les cancers en induisant la mort des cellules pour le cancer du foie et d’autres souches du cancer du côlon, du sein et de l’os. Elle est aussi très réputée pour lutter contre la dégénérescence maculaire. C’est enfin une arme redoutable pour se protéger des UV !

Comment la consommer ? On la trouve sous forme de compléments alimentaires ou dans les aliments cités en introduction. On conseille de la consommer à raison de 6mg par jour pour la prévention des rides, 12mg pour améliorer l’activité cognitive et 20mg pour réduire l’oxydation du LDL (mauvais cholestérol).  Consommée avec de l’huile ou de la mayonnaise, elle gagnerait en efficacité.

Le cacao

Surnommé la nourriture des dieux par les Mayas, le cacao est un antioxydant d’exception. Il est le plus richement doté en polyphénols ! Et la biodisponibilité de ses flavonoïdes est plus performante que pour les fruits, le vin ou le thé. On le trouve dans les cabosses produites par les cacaoyers.

Pourquoi c’est bon pour la santé ? Riche en magnésium et en sérotonine, le cacao booste la bonne humeur. Mais ce n’est pas tout. Une consommation régulière de cacao réduit l’inflammation chronique ou l’hypertension artérielle, ainsi que la résistance à l’insuline. Il peut aussi protéger les nerfs des blessures. De plus, le caco régénère la mémoire et atténue l’impuissance sexuelle (d’où sa réputation d’aphrodisiaque). Enfin, il nous préserve de l’oxydation des cellules de la peau liée aux rayons UV.

Comment le consommer ? Plusieurs études cliniques ont montré que la consommation de 10 à 20g de cacao chaque jour réduit de 50% les crises cardiaques et la mortalité. Retenez qu’une consommation de 25g de chocolat chaque jour est recommandée : mais attention, nous parlons de chocolat contenant 85% de cacao ! 

Les champignons

Les champignons, et plus particulièrement les variétés asiatiques comme le shiitake, le maitake, le bunashimeji et l’enoki, possèdent de très nombreux atouts pour rester en forme le plus longtemps possible.

Pourquoi c’est bon pour la santé ? Les champignons sont la source non-animale la plus riche en vitamines D, ce qui signifie qu’ils améliorent la solidité osseuse, la force musculaire mais aussi les défenses immunitaires. C’est particulièrement vrai chez la pleurote ou encore le Trametes versicolor utilisé chez les personnes immunodéprimées. Les champignons, par le biais des glucanes, sont aussi plébiscités pour combattre les cancers hormonaux type cancer du sein. On rapporte également que le champignon de Paris et le shiitake asiatique ont une activité anticancéreuse, notamment contre les cellules cancéreuses hépatiques. Le shiitake permet aussi de réduire les effets indésirables de la chimiothérapie. Enfin, la pleurote, le maitake et l’agaric sont recommandés pour les diabétiques.

Comment les consommer ? La plupart de ces champignons sont disponibles sous forme de gélules, et peuvent être consommés à volonté pour la plupart d’entre eux.

La chlorella

La chlorella est une microalgue. Son nom vient du grec chloros qui signifie vert et du latin elle qui signifie petit. Il s’agit donc d’une toute petite algue verte que l’on trouve dans l’eau douce. Elle surclasse tous ses concurrents du monde végétal en matière de teneur en chlorophylle. Elle est aussi très pourvue en acides aminés essentiels et en protéines complètes.

Pourquoi c’est bon pour la santé ? La chlorella a le pouvoir exceptionnel d’éliminer les métaux lourds en les extrayant du sang. En effet, les gros poissons sont malheureusement truffés de mercure, de plomb et de cadmium. Riche en leucine, elle aide à conserver la masse musculaire des personnes les plus fragiles. Elle est aussi anti-inflammatoire, et bonne pour le système immunitaire.

Comment la consommer ? L’idéal est d’ajouter de la coriandre à la chlorella pendant la cuisson du poisson pour faciliter l’élimination du mercure. A noter que 10g de chlorella contiennent 16 à 40 mg de fer, 12 à 30 mg de potassium, et 0,12 à 0,4mg d’acide folique (dose journalière recommandée).

@Paojdo

Ils nous font confiance