Boostez votre vie avec nos tips Carrière, Business, Lifestyle !

illustration

Newsletter
Boostez votre vie avec nos tips Carrière, Business, Lifestyle !

5 façons de vous vendre comme un bon employeur

17.05.2019

À l’heure où les talents sont de plus en plus exigeants sur les entreprises qu’ils intègrent et où les carrières se construisent en multipliant les expériences, les employeurs ont, comme les candidats, besoin d’apprendre à convaincre pour mieux séduire et fidéliser. Nathalie Vanlaethem, consultante et responsable ingénierie formation chez Atlans*, nous fait découvrir les 5 « C » pour se vendre en tant que bon employeur.

Cohérence 

Pas de doute, pour Nathalie Vanlaethem le premier point essentiel pour vous vendre en tant que bon employeur est d’afficher une véritable cohérence entre les points forts réels de votre entreprise et ceux sur lesquels vous avez choisi de communiquer. « Il faut commencer par identifier ses atouts et le meilleur moyen d’y parvenir en tant qu’employeur est de l’obtenir par les salariés, les dirigeants et les partenaires sociaux au travers d’entretiens individuels, professionnels et de baromètres sociaux. S’il n‘y a pas de reconnaissance, il est impératif ne pas communiquer dessus. »

L’idée ici est de fonctionner comme pour le personal branding en identifiant des qualités, des compétences et des points d’amélioration. C’est seulement après avoir effectué ce travail que vous pourrez alors communiquer. Un conseil : prenez en compte les besoins d’évolution des candidats, c’est un point extrêmement fort.

Correspondance

« Si vous recherchez des talents adaptables comme les milléniums, vous devrez être en mesure de correspondre à leurs attentes comme par exemple le bien-être en entreprise (et je ne parle pas de babyfoot mais de vraies propositions du type télétravail, transparence) ou encore la responsabilité environnementale. Ici, on cherche des candidats qui vont correspondre à nos attentes et dont on a besoin pour se développer » explique notre experte. Il faut donc être capable de faire correspondre vos points forts en tant qu’employeur et les attentes des candidats que vous espérez recruter. Ce que les candidats recherchent ? Une étude menée par Pôle Emploi en 2018 démontre que ces derniers sont particulièrement en attente d’apprentissage, de développement de compétences et notamment de soft skills. Une fois que la cohérence est établie en interne et qu’une correspondance entre les attentes des candidats et les propositions est en marche, vous pourrez alors passer à la troisième étape : la communication.

Communication

Attention ! On ne parle pas de slogan sans fond mais une fois de plus de communiquer à propos de ce que vous faites réellement et qui peut être validé en interne en vous aidant des deux étapes précédentes. « N’hésitez pas à vous servir des réseaux sociaux professionnels comme Viadeo et Linkedin, c’est un passage obligé ! Communiquez sur votre politique RH via le site de votre entreprise ou pourquoi pas même à travers un blog alimenté par vos employés » conseille Nathalie Vanlaethem.

Constance

La clé pour demeurer désirable auprès de votre cible est sans conteste pour notre experte la constance. Les opérations de communication en one shot ne servent à rien ou à pas grand-chose, « C’est la constance, sous tous ses aspects RH, qui finit par payer. Ainsi que la façon dont on gère les carrières afin de fidéliser. » Car si le but premier est d’attirer les talents, la véritable réussite est de savoir les garder. À l’heure où l’on quitte les entreprises tous les 5 ans et où être ce qu’on appelle un « slasheur » est devenu la nouvelle norme, conserver ses employés n’est plus une évidence.

Communauté

Pour susciter un désir d’appartenance, créez une communauté et entretenez-la. Faites de vos collaborateurs des porte-paroles et misez comme le conseille Nathalie sur la tendance de « l’employee advocacy », un programme qui propose aux employés de participer à la communication externe de votre entreprise en la valorisant avec sincérité au travers de leurs propres réseaux sociaux. Pour Nathalie Vanlaethem, le digital est également la clé d’une communauté bâtie sur des bases saines ; « Il existe de nombreux outils, des plateformes en interne qui permettent aux salariés de développer leurs compétences, d’apporter des retours d’expérience et de proposer leurs talents à d’autres services ».

 

Nathalie Vanlaethem est consultante et responsable ingénierie formation chez Atlans auprès de particuliers et d’entreprises, et auprès de directeurs des RH dans le MBA Ressources humaines de l’ESGest également l’autrice de nombreux ouvrages comme « Les 100 outils du Manager-leader » ou « La boîte à outil du marketing de soi » chez Dunod.

Pour en savoir plus sur Atlans : atlans.eu

> Comment recruter efficacement la génération Y ?

> Comment recruter la bonne équipe ?

> Parler à son boss, l’appli qui change tout ?

Ils nous font confiance