Boostez votre vie avec nos tips Carrière, Business, Lifestyle !

illustration

Newsletter
Boostez votre vie avec nos tips Carrière, Business, Lifestyle !

12 habitudes à bannir pour booster notre leadership féminin

12.10.2018

Et si on arrêtait de se mentir ? Et si le chemin pour arriver là où nous voulons ne dépendait que de nous ? Dans “How women rise”(Hachette Books), Sally Helgesen, experte en leadership aux Etats-Unis nous invite à vaincre nos mauvaises habitudes afin d’atteindre nos objectifs professionnels.

Le syndrome de la bonne élève, nous en avons toutes entendu parler car nous en sommes souvent victimes. Perfectionnistes invétérées en dépit des avertissements de certains, nous continuons à vouloir cocher toutes les cases avant de nous lancer à la conquête d’un nouveau job ou proposer une nouvelle solution business.

Nous aurions, selon Sally Helgensen, coach en Leadership au féminin et auteure de “How Women Rise, break the 12 habits holding you back from your next raise, promotion, or job”, une forte résistance au changement qui nous viendrait de 12 mauvaises habitudes.

Pour l’auteure, nos résistances multiples seraient le plus souvent fondées sur des croyances qui ont pour conséquences de nous empêcher d’agir autrement, de changer de cadre. Chez les femmes, elle en identifie trois:

Croyance 1: L’ambition est une mauvaise chose.

Les femmes à haut potentiel sont souvent critiquées pour leur trop plein d’ambition. C’est souvent le cas des femmes politiques mais également des femmes dans le business note l’auteure. Une femme ambitieuse est souvent une femme qui en fait trop alors que chez l’homme être ambitieux semble normal, inné !

Croyance 2: Etre une personne bien voudrait dire ne pas froisser les autres

Selon Sally Helgensen, beaucoup de femmes ont peur que leur image positive ne s’altère si elles pensent un peu plus perso. Elles en arrivent donc parfois à rester dans un statu quo professionnel qui leur nuit.

Croyance 3: Les femmes devraient toujours être des rôles modèles pour les autres femmes.

Une sacré pression que Marisa Mayer a expérimenté lorsqu’elle a annoncé qu’elle prendrait le minimum de congés maternité et reviendrait au bureau très vite. Sa décision fût très mal perçue par de nombreuses femmes qui jugeaient qu’elle envoyait un mauvais signal aux autres. Autrement dit, être une femme qui réussit impose de prendre en compte l’impact de ses décisions sur le reste de la communauté de femmes mais cette charge peut encore une fois amener à prendre de mauvaises décisions professionnelles.

Mais alors, outre ces croyances qui nous collent à la peau, quelles sont ces habitudes qui nous tuent…professionnellement !

1- Notre incapacité à valoriser nos réussites

Sally Helgensen note que les femmes ont souvent beaucoup de mal à utiliser le “je” quand elles parlent de leur travail et préfèrent créditer un nous collectif de peur de la jouer trop perso. Or, à ne pas se rendre visibles, elles deviennent tout simplement invisibles ! Conclusion: une petite dose de promotion personnelle ne fait jamais de mal à personne et vous permettra peut être d’atteindre plus vite vos objectifs.

2- Imaginer que les autres remarquent spontanément votre “bon” travail. 

La vie est un pitch et il y a le “savoir-faire” et le “faire-savoir” et ce dernier est au moins tout aussi important si ce n’est plus que le premier. Entrainez-vous à construire votre “Elevator pitch” afin de vous faire remarquer et vous positionner dans l’organisation. On pensera à vous si vous avez montré des résultats et exprimé des ambitions.

 3- Sur-valoriser l’expertise

Votre expertise ne vous mènera pas à votre prochain job, elle vous cantonnera à celui dans lequel vous êtes déjà. Si vous voulez gravir les échelons, voyez plus grand et montrez que vous êtes prête pour un nouveau challenge.

4- Développer plus que jouer de ses relations 

Les femmes sont des expertes en relationnel et ont une très bonne capacité à connecter mais peinent souvent à s’en servir pour atteindre leurs objectifs. Or, pour l’auteure, tout est une question de réciproque: vous m’aidez, je vous aiderai. C’est du “WIN-WIN” !

5- Ne pas se faire d’alliés dès le début 

Nouveau job, nouvelle boite, il faut arriver à se faire des alliés, trouver des mentors, des sponsors rapidement. Ils seront vos ambassadeurs, des “facilitateurs” et des décrypteurs de codes: ESSENTIEL.

6- Mettre son job devant sa carrière

A être trop loyal à l’égard de son job, de son boss, on en finit par rater le coche. Un petit peu d’intérêt personnel ne nuit jamais surtout si on a l’ambition d’aller loin. Soyez pragmatique et voyez plus loin.

7- Le piège de la perfection 

A vouloir être parfaite, nous nous noyons dans des détails qui nous empêchent de mettre les choses en perspective donc déléguez et priorisez. Et choisissez vos batailles pour atteindre vos objectifs car en général on ne les gagne pas toutes.

8- La maladie de faire plaisir 

Faire plaisir en toutes circonstances ne mène à rien et peut devenir un piège dans lequel les femmes s’enferment facilement donc attention, mettez vos limites.

9- Minimiser 

Se minimiser tant dans son comportement que dans sa communication verbale est un sérieux penchant chez les femmes. L’emploi de termes comme “petit” ,” juste”, “rapide” n’aide pas à vous grandir et donc à prendre votre place ! Corrigez-vous.

10- Too much 

Les femmes seraient dans l’excès et cela leur nuirait ! Pour résumer, exprimer trop ses émotions n’est pas conseillé mais les identifier pour mieux les maîtriser donne du pouvoir.

11-Ruminer 

Ruminer le passé ne sert à rien et nous fait perdre beaucoup d’énergie. Libérez-vous pour avancer !

12- Laisser votre radar vous distraire 

Selon les neurosciences, les femmes auraient une capacité à analyser et scanner un plus grand nombre d’informations que les hommes dans leur environnement. A priori, c’est positif mais attention à ne pas oublier de filtrer les informations qui ne sont pas essentielles. Ne perdez pas de vue qu’il faut toujours mieux compartimenter pour obtenir les meilleures performances.

En conclusion, la meilleure façon de gravir les sommets est d’identifier ces mauvaises habitudes que nous avons toutes à divers degrés afin de prendre vraiment notre place. C’est parti !

@veroniqueforge

Sally Helgensen & Marshall Goldsmith, How women rise, break the 12 habits holding you back from your next raise, promotion or job ( Hachette Books) 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Ils nous font confiance