Boostez votre vie avec nos tips Carrière, Business, Lifestyle !

illustration

Newsletter
Boostez votre vie avec nos tips Carrière, Business, Lifestyle !

10 secrets pour gagner confiance en soi

12.06.2016

Spécialiste de l’estime de soi, la coach Jo Painter nous livre 10 conseils pour gagner confiance, apprendre à s’aimer telle que l’on est et arrêter enfin de douter de soi

En tant que businesswoman ou professionnelle accomplie, vous renvoyez sans doute l’image d’une personne qui a beaucoup confiance en elle. Pourtant, mon expérience de coach sur la question m’a montré que tout le monde ou presque doute de soi et de ses capacités dans au moins un aspect de sa vie.
Ce manque de confiance en soi peut concerner des situations bien précises, comme prendre la parole en public, dérouler un discours de vente, aller à un rendez-vous amoureux ou participer à un événement rassemblant beaucoup de monde.

Cela peut aussi se traduire de façon plus générale par un sentiment d’être moins performant que ses collègues par exemple, ou par une sensation de malaise et d’angoisse devant tout type de confrontation sociale.

Avoir confiance en soi, c’est croire en sa propre valeur, en ses capacités et en ses qualités. C’est aussi un atout incroyable qui donne la force de passer de la décision à l’action, même quand on ne sait pas si on va réussir.

La bonne nouvelle, c’est que cela s’apprend : des études scientifiques ont prouvé que 40 % de notre confiance en nous peut être acquise et améliorée. Cela veut dire que l’on peut travailler sa confiance en soi en développant de nouvelles compétences par exemple, ou en changeant certaines de ses habitudes et façons de penser.

Pour vous lancer, voici quelques conseils tirés de mon programme de coaching sur la confiance et l’estime de soi.

1. Apprenez à vous connaître

Commencez par identifier les situations dans lesquelles vous vous sentez mal à l’aise, puis cherchez à comprendre pourquoi vous réagissez ainsi dans ce type de contexte. Vous saurez ainsi où concentrer vos efforts pour prendre de l’assurance. Pour vous aider, vous pouvez aussi tenir un journal de bord où vous notez toutes les situations dans lesquelles vous manquez de confiance en vous. Prenez le temps d’analyser ensuite vos notes et repérez les schémas récurrents. Pour évaluer votre degré de confiance en vous, je vous invite également à tester mon quizz (en anglais) :
http://www.confidencecoachingforwomen.co.uk/self-confidence-quiz/

2. Surmontez la peur de l’échec

Il est facile de se trouver des excuses quand on a peur de se lancer. Si vous vous reconnaissez dans ce constat, posez-vous les quatre questions suivantes :
• Comment est-ce que je m’imagine la réussite de ce projet ?
• Qu’est-ce qui me fait peur dans la perspective où le projet échouerait ?
• En cas d’échec, quelles leçons pourrai-je tirer de cette expérience ?
• Si ce projet n’aboutit pas, quels sont mes plans pour la suite ?

Une fois que vous aurez réfléchi à ces quatre questions, prenez votre courage à deux mains et lancez-vous.

3. Affranchissez-vous du regard des autres

Il est normal de rechercher l’approbation des autres car cela nous rassure, mais si vous sentez que ce besoin d’adhésion vous bride dans vos idées et vos actions, il est temps de vous en affranchir. Prenez conscience de ce que vous ressentez dans telle ou telle situation, repérez les moments où vous allez à l’encontre de ce que vous aimeriez faire, les moments où vous vous sentez mal à l’aise par rapport à vos décisions. Puis cherchez à comprendre ce qui vous empêche de suivre vos intuitions, et demandez-vous ce que vous feriez si vous étiez convaincue que vos propres décisions et ressentis sont aussi importants que ceux des autres.

4. Acceptez la confrontation

Soyez ferme et osez défendre vos positions : c’est une compétence fondamentale, que vous devez à tout prix acquérir si vous avez tendance à fuir la confrontation et êtes très sensible à l’avis d’autrui. Assurez-vous toujours que vos ressentis et vos besoins soient bien entendus et pris en compte. N’évitez pas la confrontation, expliquez simplement les faits et partagez vos ressentis. Personne ne pourra contredire vos ressentis, puisqu’ils sont personnels. Alors cela vaut le coup d’essayer, non ?

5. Arrêtez de vous comparer aux autres

Voilà sans doute l’une des meilleures façons de perdre du temps et de l’énergie pour rien, car vous voyez les performances des autres sous l’angle où ils décident de les présenter, et cet angle ne correspond pas forcément à la réalité. Il est impossible de se comparer objectivement aux autres, alors gardez plutôt votre temps et votre énergie pour donner le meilleur de vous-même.

6. Ne vous laissez pas impressionner

Beaucoup de personnes perdent leurs moyens lorsqu’elles se retrouvent face à quelqu’un qui a davantage d’ancienneté ou d’expérience qu’elles. Le secret pour garder son aplomb : souvenez-vous que votre opinion personnelle est tout aussi recevable que celle de n’importe qui d’autre, et traitez votre interlocuteur avec le même respect que vous attendez en retour de sa part.

7.  Soyez bienveillante envers vous-même

Plutôt que de vous dire « j’aurais dû », dites « j’aurais pu ». Le verbe « devoir » est dur et peut s’avérer une arme puissante pour vous faire du mal à vous-même. Préférez le verbe « pouvoir », plus souple et laissant davantage de place à l’empathie. Par exemple, au lieu de penser « j’aurais dû rester plus tard au bureau hier, je suis partie la première et j’ai sans doute eu l’air d’une fainéante », dites-vous : « j’aurais pu rester tard au bureau hier, mais j’avais bouclé mes dossiers les plus importants et j’avais besoin de temps pour moi ». Quelle est à votre avis la phrase la plus bénéfique pour votre confiance en vous ?

8. Prenez du recul

Cela peut vous sembler incroyable, mais sachez que lorsque vous parlez à une personne ou un groupe de personnes, dans 80% des cas leur attention est portée sur elles-mêmes et non sur vous. Alors quand vous prenez la parole lors d’une réunion ou un premier rendez-vous, il y a de très fortes chances pour que les personnes en face de vous ne soient pas du tout en train de vous juger, mais plutôt en train de réfléchir à ce qu’elles vont dire après ou à ce qu’elles vont manger au dîner.

9. Faites taire votre critique intérieure

Vous connaissez cette petite voix qui nous nargue tous, qui nous met dans le doute et nous donne des pensées négatives du type « tu ne vas jamais y arriver, t’es pas assez douée pour ça » ou encore « pourquoi t’as dit ça tout à l’heure, c’était vraiment idiot ». Pour faire taire cette petite voix intérieure, commencez déjà par en prendre conscience quand vous l’entendez et par identifier ce qu’elle vous dit. Avec le temps vous parviendrez peu à peu à la contredire ou du moins à l’ignorer.

10. Pratiquez l’auto-compassion
Cela revient à vous traiter avec la même attention et la même tendresse que vous auriez envers votre meilleure amie, plutôt que de vous juger, de vous comparer et de vous punir sans cesse. Aucun de nous n’est parfait et ce sont justement nos petits défauts qui nous rendent uniques. Il faut apprendre à les accepter et à les apprivoiser.

Jo Painter est coach et formatrice en confiance en soi. Elle est à la tête de Confidence Coaching for Women et Confidence Coaching for Business. Sa passion est d’aider les gens à gagner confiance en eux, afin de réaliser des rêves qu’ils n’auraient jamais pensé pouvoir atteindre.

Ils nous font confiance