Boostez votre vie avec nos tips Carrière, Business, Lifestyle !

illustration

Newsletter
Boostez votre vie avec nos tips Carrière, Business, Lifestyle !

Et si on se donnait les moyens de s’acheter du temps ?

01.05.2016

Pascaline Le Berre nous invite à nous occuper de notre patrimoine financier afin de nous donner les moyens de nous faire aider dans notre vie quotidienne afin de nous libérer du temps pour nous tout simplement !

“Le temps, c’est de l’argent” 

Toutes les femmes le savent, leur agenda est bien rempli du matin au soir, et les journées n’ont que 24 heures ! Dans la multi dimensionnalité de leur vie : être une fille, une mère pour celles qui ont des enfants, une bonne épouse, pour celles qui vivent en couple, et enfin une bonne professionnelle, peu de place reste pour cette dimension essentielle qui est celle d’être simplement une femme !

Eduquées et fortement incitées par la société à remplir toutes ces dimensions (femme/fille, femme/mère, femme/épouse et femme/professionnelle), en priorité, avant que de penser à soi-même, il reste essentiellement cependant de réfléchir à comment pratiquer cet « égoïsme positif », qui reste la pierre angulaire à un bon équilibre vie professionnelle/ vie personnelle. En effet, se replacer au centre de son écosystème, celui qui harmonise carrière, écologie personnelle et patrimoine financier, est primordial pour atteindre ses projets de vie et vivre pleinement son indépendance de femme !

La bonne nouvelle, c’est que la digitalisation de notre monde, la possibilité de travailler de n’importe où avec tous ses collègues, de pouvoir consulter ses mails et travailler de chez soi apportent aux femmes de vrais outils de flexibilité et de maitrise de cet agenda compliqué que nous vivons toutes.

Et, une réflexion en passant : ne serait-il pas temps que les femmes arrêtent de prendre des tiers ou quart ou mi temps, dont se repaissent les entreprises, et qui n’aboutissent qu’à l’appauvrissement de celles qui le prennent ? Puisque cette digitalisation nous apporte la flexibilité qui nous manquait ? Parce que les entreprises le savent, les femmes font toujours autant d’heures qu’avant, culpabilisant, elles compensent !!! Alors Mesdames, prenez le temps, utilisez cette flexibilité apportée par la technologie mais ne vous bradez pas !

Il reste cependant ces 40 heures jugées incompressibles par semaine du travail à la maison. Décomposées en moyenne en 8h30 de cuisine, 6h30 de rendez-vous médicaux, 8h30 de ménage, 5h30 de voiture, 5h30 d’aide aux devoirs et enfin 4h30 de lessive (source Le Monde du 29/10/2015). Ces heures, qu’une étude américaine (via mysalary.com), si elles sont sous traitées en totalité, a valorisées à 67000 euros par an !

Et si on déléguait encore et toujours ce travail domestique, ou du moins on le répartissait sur d’autres têtes que nous-mêmes ? Nounou, femme de ménage, étudiante ou fille au pair, mais aussi conjoint, enfants et grands-parents quand c’est possible ? Mettre en place un vrai « pacte familial » où la femme puisse enfin se libérer du temps à faible valeur ajoutée pour ne garder que les vrais moments importants à ses yeux ?

Je pense que si les femmes acceptent de lâcher, de reconnaitre leur « incompétence logistique », de déléguer, cela représente un pas essentiel vers une vraie indépendance !

Et voici la deuxième bonne nouvelle : utiliser son patrimoine financier, puiser dans sa tirelire pour s’acheter du temps ! Et ce sans culpabilité ! Se dire qu’on ne dépense pas, mais qu’on investit sur soi !!! 

Une amie, qui a décidé d’investir sur une jeune fille au pair et une femme de ménage, m’a dit en souriant : «  je suis fière de gérer une véritable PME à la maison ! » Et hop ! Une expérience de management en plus, à valoriser dans son univers professionnel !

Etre capable de se dire : voilà j’alloue une somme d’argent, non seulement « parce que je le vaux bien » mais aussi parce que cela va me permettre de me libérer du temps pour MOI ! et de réseauter, de lire, de mieux comprendre les cercles d’influence de mon environnement personnel et professionnel, de décoder les codes dans mon entreprise, me trouver un mentor ou de me former … de garder mon employabilité, ou tout simplement me ressourcer en pratiquant un sport ou m’adonner à mes passions !

C’est pourquoi il reste essentiel de s’occuper de ce patrimoine financier que nous avons tendance à délaisser, de le rendre vivant et surtout de le faire fructifier ! Non pas uniquement pour demain, pour préparer sa retraite ou pour les études des enfants comme vous le serinent les banquiers … mais pour vous ! Et maintenant !

Ils nous font confiance