Boostez votre vie avec nos tips Carrière, Business, Lifestyle !

illustration

Newsletter
Boostez votre vie avec nos tips Carrière, Business, Lifestyle !

Prise de parole en public, quelle est la bonne posture ?

11.11.2013

Adoptez la bonne gestuelle pour une communication réussie

Votre prise de parole a beau être préparée, rodée, votre attitude est déterminante car lorsque vous faites face à votre auditoire, votre corps en dit long…

Voici 8 règles à suivre pour adopter une bonne posture :

  1. Choisissez de rester debout. Vous serez plus libre de vos mouvements, plus présent face à votre public. La position assise au contraire réduit votre pouvoir de conviction.
  2. Soyez bien ancré au sol, les jambes parallèles tout en restant souple et stable. Cette stabilité renvoie une image de crédibilité.
  3. Redressez-vous. Une position avachie fait apparaître un manque d’engagement, voire de respect. Et ouvrez les bras en signe d’accueil du public. Si vous parlez avec un micro fixe, assurez-vous qu’il soit ajusté à votre taille afin d’éviter d’avoir à vous courber.
  4. Respirez, ventre relâché et épaules décontractées. Expirez pour décompresser.
  5. Regardez votre public et non pas vos fiches, afin de créer un lien et de prendre appui sur lui. Repérez rapidement les personnes qui sourient pour concentrer votre regard sur elles plutôt que sur des visages qui paraissent hostiles.
  6. Évitez de vous cacher derrière le pupitre. À tort, il offre un sentiment de sécurité, de confort. Or le pupitre vous empêche d’être libre de vos mouvements et de développer votre communication avec le public à l’aide de votre meilleur outil : votre corps.
  7. Déplacez-vous vers votre public. Vous augmenterez votre impact et dynamiserez votre discours. Mais évitez de vous promener sur scène. Vos déplacements doivent être motivés, intentionnels : pour poser une question, interpeller une personne qui a fait une réflexion, marquer la transition entre deux idées…
  8. Souriez ! Cela vous permettra de vous détendre et d’offrir un signal sympathique.

Enfin, à la fin de votre intervention, après la conclusion, vous devez changer de posture en adoptant l’écoute attentive. D’émetteur vous devenez récepteur. Lors de cette phase, vous devez être bienveillant, empathique et manifester votre intérêt.

 

Olivia Penichou

O2P

www.o2p-conseil.com/

Lire aussi :
Conseils pour réussir une prise de parole en public
10 astuces pour avoir confiance en soi en entretien
5 questions à Valérie Tandeau de Marsac, fondatrice de Vox Femina

Ils nous font confiance