Boostez votre vie avec nos tips Carrière, Business, Lifestyle !

illustration

Newsletter
Boostez votre vie avec nos tips Carrière, Business, Lifestyle !

Gérez votre énergie et votre santé: protégez-vous de l’épuisement

26.09.2014

Tous nos conseils pour prévenir un Burn-out.

En ces premiers jours d’automne, il est essentiel de faire un point sur la gestion de son énergie. La rentrée est passée, vous avez repris votre rythme effréné de super-collègue, super-maman, super-épouse !

Le syndrome de wonder woman

Nos mères et nos grand-mères avaient parfois du mal à concilier une vie professionnelle et une vie de famille ; ce double rôle social les conduisait, pour celles qui choisissaient d’avoir une carrière, à faire figure de wonder women. Une fois le temps familial et professionnel écoulé, il leur restait alors très peu de temps pour elles-mêmes. Aujourd’hui, plus que la pression sociale, la volonté d’incarner trois rôles de manières simultanée (professionnel, familial et personnel) pose parfois aux femmes des problèmes de culpabilité : « je ne consacre pas assez de temps à tel ou tel aspect de ma vie… »

Dans l’espace-temps professionnel, certaines femmes se sentent contraintes de prouver, au-delà de ce qui est nécessaire, leur légitimité et leur compétence : elles se donnent à fond, acceptent tous les dossiers difficiles, veulent atteindre la perfection dans tous ce qu’elles réalisent… Pour ces personnes, le temps disponible pour les projets personnels est réduit à sa portion congrue.

Pour ces femmes qui ont tendance  au perfectionnisme et la tentation de vouloir assumer « toutes seules », le risque est de se retrouver épuisés émotionnellement et physiquement et de craquer.

A celles que ce piège menace, l’enjeu sera de se réapproprier les commandes de leur vie. Paradoxalement, cela ne pourra pas se faire sans lâcher un peu de contrôle !

Il s’agira notamment :

  • D’apprendre à gérer la pression
  • D’être vigilante quant à votre manière de répondre aux attentes de l’organisation
  • De déléguer d’avantages
  • De négocier les niveaux de qualité, de temps
  • De repérer les signes avant-coureurs de fatigue
  • De faire le point régulièrement sur votre efficacité professionnelle et personnelle

Repérez les signes du burn-out

Les femmes ne sont pas les seules candidates au burn-out ; mais dans leur croyance qu’elles doivent en faire deux fois plus pour atteindre le niveau de disponibilité de leurs homologues masculins, elles peuvent perdre le recul qui les conduit à une perte de crédibilité. Le travail et l’organisation ne sont pas les seuls en cause dans un phénomène d’épuisement. Plus on est impliqué dans une activité ou un rôle, et plus on risque de s’y confondre et de s’y investir totalement. On voit, par exemple, des mères au foyer souffrir du même phénomène. Le risque, quel que soit le contexte, est de s’identifier totalement à son rôle et de se « tuer à la tâche ».

Soyez attentives à vous-même, il est important de savoir repérer les signes avant-coureurs de l’épuisement. A l’instar d’un dérapage émotionnel, qui être évité en prêtant attention aux signes annonciateurs de l’irruption et en arrêtant la situation avant que la tristesse, la colère ou la panique n’éclatent…

Il est possible de repérer en soi-même les phénomènes alertant d’un risque d’épuisement. Ces signaux peuvent être physiques : votre énergie « inépuisable », votre optimisme votre dynamisme font place progressivement à une perte de sommeil, d’appétit, une baisse de mémoire, des maux divers (ventre, tête, dos…), une fatigue généralisée, de l’apathie… Ils peuvent être aussi psychologique : ambition et passion font place progressivement à de l’agacement, de l’irritation, de l’agitation, à des attitudes pessimistes, des absences d’envie…

Attention, si vous repérez l’un ou plusieurs de ces signes de manières répétées chez vous, réagissez immédiatement. Si vous laissez trop longtemps passer ces signaux sans réagir, le risque est, un matin, de ne plus pouvoir vous lever. La « guérison » sera longue et pénible, et vous pourrez difficilement vous en sortir sans une longue pause et demandez de l’aide avant d’atteindre un état critique.

3 conseils pour gérer son énergie :

  • Ménagez-vous des zones de décompression dans la journée, la semaine, l’année. Posez-vous régulièrement la question de ce qui vous ferait plaisir aujourd’hui, et même dans le contexte professionnel. Par exemple aller discuter avec ce qui collègue qui vous donne toujours de bonne idée, ou travailler avec cette collaboratrice au sens de l’humour dévastateur…
  • Demandez de l’aide : sur des sujets quotidiens (le ménage, un projet), comme sur des sujets plus graves (aide psychothérapeutique…)
  • Réapprenez la modestie : avec vous-même (votre énergie n’est pas inépuisable et a besoin d’être ressourcée) et avec les domaines dont vous avez la responsabilité. Personne n’est indispensable partout, 100ù du temps. Vous pouvez prendre quelques moments pour vous !

Vous aimerez aussi:

Votre look au bureau, on vous en a déjà parlé? 

Ambition ou aspiration: quels sont vos rêves? 

 

Valérie Rocoplan a fondé et dirige la société de coaching Talentis (www.talentis-coach.com). Un de ses thèmes de travail est l’accompagnement de la mixité en entreprise et le soutien des carrières au féminin. Elle est l’auteur du livre Oser Etre la Chef (aux Editions Quotidien Malin)

LOGO-sous-titre

Ils nous font confiance