Boostez votre vie avec nos tips Carrière, Business, Lifestyle !

illustration

Newsletter
Boostez votre vie avec nos tips Carrière, Business, Lifestyle !

Comment être moins stressée et plus heureuse au travail

28.10.2015

Dans la série Meditation & the city  3 pratiques simples que nous enseignent les neurosciences Le bonheur ça s’apprend. Comme n’importe quel sport, on peut s’entraîner à être de plus en plus heureux. Nous avons hérité d’un cerveau qui est le résultat de millions d’années d’évolution, ce serait dommage de ne pas savoir s’en servir. […]

Dans la série Meditation & the city 

3 pratiques simples que nous enseignent les neurosciences

Le bonheur ça s’apprend. Comme n’importe quel sport, on peut s’entraîner à être de plus en plus heureux. Nous avons hérité d’un cerveau qui est le résultat de millions d’années d’évolution, ce serait dommage de ne pas savoir s’en servir. On sait aujourd’hui que le cerveau est plastique, et qu’il se modifie en fonction de l’apprentissage et des expériences vécues. Avec une envie sincère de se sentir mieux, et ces trois pratiques, on peut rapidement augmenter son bien-être au travail, et dans sa vie au quotidien.

1/ Démarrer la journée avec 5 minutes de méditation 
Que vous soyez un important businessman ou woman, quelqu’un de mal organisé, et même une femme qui vient d’accoucher, croire que vous n’avez pas cinq minutes par jour pour méditer, et investir dans votre bien-être, est une juste une idée. Pour vous aider, téléchargez une application comme I-Qi Timer, et programmez 5 minutes* chaque matin au réveil. Si cela peut vous faciliter la tâche au début, une fois réveillée, asseyez-vous en tailleur dans votre lit et méditez. Si au bout de plusieurs jours vous arrêtez, ça n’a aucune importance, ne perdez pas votre temps à culpabiliser, et recommencez.

2/ Mettre un mot sur ce que l’on ressent 
Vous êtes stressé par la pression que l’on vous met, vous êtes déçue de l’impact de votre présentation, les gens qui travaillent avec vous vous énerve, mettez un mot sur ce que vous ressentez : nommez votre émotion ! Les études menées au moyen d’IRM sont formelles : reconnaître consciemment son émotion réduit son impact. Essayez cet exercice : en inspirant, vous vous dites mentalement : « je suis en stressé », en expirant: « c’est ok d’être stressé » ; répétez cette phrase dans votre tête autant de fois que nécessaire, en vous calant sur votre respiration. Au bout d’un moment vous sentirez une forme de soulagement. Vous pouvez la répéter en vous rendant à un important rendez-vous, en sortant d’une réunion qui s’est mal passée : « je suis déçue » / « c’est ok d’être déçue ».

3/ Gratitude 

Le soir avant de vous endormir, faites une liste dans votre tête de trois choses qui vous ont rendu heureux dans la journée. Cela peut être des choses simples comme un rayon de soleil sur votre visage, le plaisir d’une douche chaude, l’odeur du premier café de la journée, etc. Au début, ce n’est pas toujours évident de trouver trois choses, dans tous les cas de figure, essayez cet exercice au moins trois semaines : l’impact sur votre cerveau va vous étonner !

 

 

Ils nous font confiance